+ Toutes les playlists

Fanny Bloom répond à nos questions dans le chapeau et nous parle de sa pire expérience en carrière

Crédit photo : Music Canada
Fanny Bloom répond à nos questions dans le chapeau et nous parle de sa pire expérience en carrière
Passablement occupée ces jours-ci avec la sortie de son deuxième album Pan, la colorée et vive auteure-compositrice-interprète Fanny Bloom a tout de même pris le temps de se plier à notre exercice maison : répondre à de percutantes questions tirées au hasard d’un chapeau.

Ta pire expérience en carrière ?

Quand je suis allée jouer au Trafalgar Square à Londres pour le Canada Day avec La Patère Rose. Quand ils nous ont présentés en tant que représentants du Québec, on s’est fait huer ! C’tait tellement vedge que j’avais envie de crisser le camp. Je trouvais tellement ça dommage d’être huée la seule fois où j’étais invitée à jouer à Londres… J’voulais mourir ! En plus, j’étais dans un mauvais mood vu que la veille, on était sortis très tard à Paris. J’avais des sueurs froides sur la scène. J’étais vraiment pas bien.
Crédit : Canada Day London 

Ton passe-temps préféré ?

J’aime beaucoup regarder des séries. En fait, j’en ai tellement regardées, que y’a des séries complètes dont j’me rappelle même pu le titre. En ce moment, j’écoute The Lying Game : c’est une affaire de filles, très cheesy, improbable. Sinon, la dernière que j’ai écoutée très sérieusement avec mon amoureux, c’est Dexter. On a clenché ça.


La carrière que tu aurais aimé avoir ?
Comédienne. C’est ça que je voulais faire au départ dans ma vie. J’ai fait du théâtre pendant toutes mes années d’école et j’avais souvent des gros rôles. I guess que j’ai pas assez poussé ça par après, je sais pas… En fait, j’aimerais encore ça ! Si vous voulez m’engager comme actrice, contactez Grosse Boîte, et on va faire un suivi. (Rires)
Crédit : Courtoisie Fanny Bloom / Trevor Cairney

Ta brosse la plus mémorable ?

C’est difficile à dire parce que je suis quand même une party animal ! Disons que le soir précédent le show à Londres avec La Patère Rose, ça a été assez mémorable. On était à Paris avec Misteur Valaire, et le party a vraiment dégénéré. Je me suis couché à 6 heures du matin, et on devait prendre le train à 6h45. Je sais même pas comment j’ai fait ma valise ! En plus, pendant le trajet jusqu’à Londres, tu passes en-dessous de l’eau pendant full longtemps. J’avais l’impression d’être pris au piège avec le PIRE mal de cœur de l’histoire. Pour vrai, je sentais que j’allais mourir.

Une collaboration avec Chloé Sainte-Marie, Marie-Mai ou Marilou ?

Sérieusement, ça serait cool de cuisiner avec Marilou. J’aimerais ça lui montrer mes skills ! En fait, on pourrait faire un battle l’une contre l’autre, genre «Qui fait la meilleure recette de…?». Encore une fois, l’invitation est lancée. Marilou, tu peux contacter Grosse Boîte !
Crédit : Vrak TV / Agence QMI

Le 1er octobre au Metropolis de Montréal avec Fontarabie et Bernhari.
Le 4 octobre à L'Impérial de Québec avec Fontarabie et Bernhari.
Le 5 octobre à la Maison de la culture Gatineau avec Fontarabie et Bernhari.