+ Toutes les playlists

The Drums ont fait trembler le Cabaret du Mile-End

Crédit photo : Marine Gaultier | NIGHTLIFE.ca
The Drums ont fait trembler le Cabaret du Mile-End
Le jeune groupe de Brooklyn The Drums, dans le cadre de leur tournée mondiale, était de passage à Montréal hier soir. C'est au Cabaret du Mile-End, une salle sans prétention légèrement underground, où le groupe s'est rendu. Fans de la première heure comme simples curieux, le Cabaret était bondé de monde.

Avant leur apparition triomphante sur scène, les deux bands Heat et Beverly, ont chauffé le public avec des prestations tout autant réussies. C'est aux alentours de 22 heures que les membres du groupe sont montés sur scène pour un show aux connotations pop-rock-indie comme à leurs bonnes vieilles habitudes. Le band new-yorkais enchaîne les chansons les unes après les autres, en interprétant leurs titres les plus connus comme « Days are gone », « Best friend », « Money », « Me And The Moon » qui ont su faire vibrer la pièce entière. La voix chaude de Jonathan Pierce a résonné dans la salle qui s’est laissée transporter avec bonheur. Vêtu d'une veste rouge façon old school et d'un jean noir, le micro en main, il s'est déhanché toute la soirée avec son style bien à lui qui a su emporter les spectateurs. 

Après un break de quelques minutes, les jeunes américains se sont faits désirer pour revenir ensuite sur scène. C'est avec « Let’s Go Surfing », « ​Boyfriend » et  « ​Don't Be A Jerk, Jonny » que l'ambiance bat son plein, pour finir en beauté sur les sonorités légères et émouvantes de « Down By the Water ». 
 
Crédit photo: Marine Gaultier

Le groupe a encore frappé fort et a réussi à envoûter la salle toute la soirée avec leurs sons teintés style « pop californien », tant appréciés par la foule. À la fin du show, lorsque les membres du groupe se sont faufilés derrière le rideau à leur nom qui déguise le mur, les fans se sont ruées sur la scène pour récupérer des objets anodins, mais qui symbolisent un moment magique pour elles.

Après une telle prestation, on a hâte de les accueillir à nouveau pour les entendre sur leur deuxième album, avec leur titre phare « I Can't Pretend ».
 

En un seul mot: MAGIQUE.