+ Toutes les playlists

ÇA SENT L'AUTOMNE: 5 endroits où s'exiler dans la nature

Crédit photo : Shutterstock
ÇA SENT L'AUTOMNE: 5 endroits où s'exiler dans la nature
Les feuilles changent de couleur. Tout est beau. Il commence à faire froid. C’est bientôt l’hiver… l’automne : le moment parfait pour s’exiler un peu dans les bois avant que la neige arrive! Voici donc cinq suggestions d’endroits où tu pourrais aller te détendre faire le party dans la forêt avec tes amis, ta famille ou ta tendre moitié.
 
1- Parc Régional de la Forêt Ouareau
À environ 1h30 de Montréal en voiture, cet endroit est trop souvent oublié. Parfait pour une randonnée d’une journée, dans l’un des deux secteurs (Massif ou Grande Vallée), pour la modique somme de 6$. Le plus cool dans tout ça, c’est que tu peux louer un refuge rustique pour vraiment pas cher (de 60$ pour deux à 120$ pour huit) et passer la nuit dans le parc.That means : une petite cabane en bois sans électricité et sans eau courante au milieu de la forêt; et la plupart sont situées devant un lac! Pour les frileux, ne vous inquiétez point : un poêle à bois est installé dans chacun des refuges.
Google +, Parc Régional de la Forêt Ouareau

2- Mont Tremblant
Eh non, y’a pas juste le ski qui vaut la peine à Tremblant. Un incontournable à l’automne! Aussi situé à environ 1h30 de la ville, ce mont représente le défi parfait pour un day hike, car il s’agit du plus haut sommet des Laurentides (875 mètres). La plupart des sentiers sont de niveau intermédiaire et avancé.  Pour les plus lazy, il est possible de prendre une gondole pour monter et/ou descendre (17.99$ en avance, 19.99$ le jour même). Mais ça vaut vraiment la peine de faire un petit effort, ne serait-ce que pour savourer une bière bien méritée à la Microbrasserie La Diable, après la rando!
Photo: Marie-Christine Lessard
3- Lac La Pêche
Un peu plus loin, mais vraiment worth it. Environ 3 heures de Montréal, près de Gatineau. Le spot parfait pour un petit trip de canot-camping. Tu peux louer un terrain pour 45$ la nuit – bois pour le feu compris. Tous les sites sont accessibles par canot (environ une heure entre la plage et le terrain), que tu peux louer sur le site (45$ pour 24h). Pour les explorateurs, on peut même accoster sur les rives d’un camp de vacances pour enfants abandonnés, The Haven… personne ne sait vraiment ce qu’il est arrivé et pourquoi il a fermé ses portes… assez creepy!
Photo: Northwest Passage, Lac La Pêche

4- Mont St-Hilaire
La petite bute qu’on peut voir au loin à partir du Mont-Royal, mais qui vaut la peine d’être visitée! À seulement 40 minutes de Montréal, c'est parfait pour une randonnée de moitié de journée ou pour un pique-nique, si tu ne veux pas aller trop loin de la ville et faire une hike assez relaxe. Pour ceux qui veulent quand même un défi, le sentier Rocky vaut la peine. Pour 6$, vas jouer dehors un peu!

5- Le Diable Vert
À 1h25 de route de Montréal, ce spot au cœur des Cantons de l’Est est vraiment awesome. Avec quelques sentiers de niveau intermédiaire et avancé, on peut également s’éloigner un peu et se perdre dans le secteur du Mont Sutton, situé juste à côté : si tu as quelques heures, emprunte la piste Round-Top pour accéder au sommet (968 mètres) et redescend vers le Lac Mohawk. Ce qui est le plus trippant au Diable Vert, c’est sans doute la panoplie de refuges que tu peux louer pour y passer la nuit : refuge dans les arbres (whatsup!?), des refuges suspendus, des petits refuges, des grands refuges, des tentes prospecteurs… ou un bon vieux terrain de camping rustique old school (entre 15$ et 180$, dépendant du type d’hébergement et du nombre de personnes). Possibilité de faire du kayak, du paddle board et du vélo volant à proximité.