+ Toutes les playlists

Baron Samedi : resto-bar à l'ambiance vaudou et menu louisianais

Crédit photo : Paméla Lajeunesse | NIGHTLIFE.ca
Baron Samedi : resto-bar à l'ambiance vaudou et menu louisianais
Des concepts, il n’en manque pas à Montréal. Mais un resto-bar louisianais, ça, c’est assez nouveau dans la métropole! (Voir photos de l'ouverture). Érigé sur les restes un peu glauques d’un ancien troquet, ce nouveau venu monté par l’équipe qui dirige déjà le Quai N.4 (presque en face) est méconnaissable. Il faut dire qu’on n’a pas fait les choses à moitié. Meubles, luminaires, murs, sols; tout le décorum nous donne l’impression de rentrer dans un vieux club louisianais empreint de culture vaudou.
 
Crédit photo Sophie Ginoux
 
Une première sensation qui se confirme à la vue du magnifique bar, où se côtoient bouteilles d’alcool, statue de la Vierge-Marie parée de bijoux, gris-gris divers et, bien sûr, une illustration du Baron samedi, le iwa (esprit) des morts souvent invoqué lors de cérémonies vaudou. Précisons que l’illustration en question est accompagnée, comme le veut la tradition, d’une chandelle, d’un verre de rhum et d’un cigare appréciés du Baron. Et que pour éviter toute frappe paranormale de leur établissement, les propriétaires ont fait appel à une prêtresse vaudou pour sélectionner les dessins sur les murs et bénir l’endroit. On ne sait jamais, après tout!
 
Crédit photo Sophie Ginoux
 
Un petit coup d’œil au menu nous fait plonger dans les rues louisianaises, avec des petits plats de type finger food (à manger avec les doigts ou à la fourchette) et qui se partagent bien, à l’apéro comme en soirée. Et s’il y a une chose à retenir de cette dégustation, c’est qu’il faut avoir le palais bien accroché pour s’attaquer à des spécialités de l’endroit débordant d’épices cajuns, comme le cannibale de bœuf Black & Blue, un tartare très relevé, ou bien le panier de gombos (alternative aux écrevisses de Louisiane) au maïs. Les adeptes de la bouche en feu vont adorer, quand d’autres n’arriveront pas à finir leur assiette.
 
Panier de gombos au maïs
Crédit photo Sophie Ginoux

Pour ceux qui sont moins portés sur les épices, certains choix sont sûrs, comme le grilled cheese, la poutine au pulled pork et le saumon fumé noirci style cajun, dont la vinaigrette au bourbon mériterait toutefois de parfumer davantage la chair du poisson. Mais ne l’oublions pas, le Baron Samedi vient juste d’ouvrir et doit encore ajuster sa cuisine.
 
Saumon noirci à la cajun
Crédit photo Sophie Ginoux

Dans l’attente, on peut aussi se rendre sur place pour prendre un verre et profiter de l’ambiance rock et festive qu’il y règne. Nous avons choisi de le faire avec un des cocktails maison à saveur louisianaise, le Hurricane (rhum blanc et brun, fruit de la passion, orange et grenadine), mais vous conseillons aussi d’essayer le traditionnel Sazerac à base d’absinthe, ou bien l’un des bons rhums et whiskys proposés.

Hurricane
Crédit photo Sophie Ginoux

Et voici en finissant le mot d’ordre du Baron Samedi: « Tant que la tête n’est pas coupée, elle a l’espoir de porter le chapeau. » (proverbe créole)
 
Baron Samedi | 3135, rue Masson, Montréal | 514 507-3135