+ Toutes les playlists

Chez Sophie: petit havre de paix dans Griffintown

Sophie Tabet est une femme discrète. Lors de l’ouverture de son restaurant hier soir, la chef a adressé quelques mots aux journalistes et aux blogueurs avant de retourner rapidement en cuisine, l’endroit où elle se sent le mieux, semble-t-il, et où elle s’exprime à travers ses plats.
 
Sophie, d’origine libanaise, a grandi à Montréal avant de faire ses classes au prestigieux Institut Paul Bocuse. Elle a ensuite roulé sa bosse dans quelques-unes des meilleures tables de France et d’Italie. C’est en Italie d'ailleurs qu'elle a rencontré son mari, Marco Marangi, un sommelier avec qui elle a ouvert trois restaurants réputés au Liban.
 
Malgré ce succès à l’international, Sophie caressait le rêve d’ouvrir son restaurant à Montréal, et c’est sur Griffintown que son choix s’est arrêté pour établir son nouveau bébé.
 
Elle et son mari ont aménagé leur local avec goût. Chez Sophie, rien de cliquant, tout est épuré et a été choisi avec soin; de la superbe poterie qui orne les tables, au mobilier aux lignes contemporaines et fait sur mesure.
 
À manger, Sophie propose une cuisine d’inspiration française et italienne fort bien exécutée. Encore ici, rien de tape-à-l’œil, mais des plats qui jouent sur des goûts des plus subtils aux plus prononcés.
 
En amuse-bouche, nous avons eu droit à un fritot de grenouille, mousseline de céleri rave, et jus de bœuf corsé. Simple et bon, mais pas aussi intéressant et goûteux que le sashimi de saumon, vinaigrette crémeuse au sésame et yuzu, et petits pois au wasabi, dont les saveurs explosaient en bouche. Le plat principal, une joue de veau confite, avec mousseline de pommes de terre et poireaux fumés, n’avait pour sa part rien d’impressionnant à l’œil, mais le veau s’est avéré fondant à souhait, et la mousseline; une des meilleures que je n’ai jamais mangées! Au dessert, le vacherin (pas le fromage, mais le gâteau à base de meringue!) revisité par Sophie, avec sa crème de chocolat noir, sa crème citron et son coulis de framboise a clôt le repas en beauté.
 
À des lieux des restaurants à l’ambiance bar qui s’accumulent dans les environs, Chez Sophie propose une ambiance feutrée, propice aux tête-à-tête. Il faut compter environ 15$ pour une entrée et 30$ pour un plat principal. Chez Sophie possède également une très jolie terrasse à l’arrière pour ceux, qui comme la chef, n’ont pas besoin d’être le centre d’attention et préfèrent la tranquillité.
 
Chez Sophie | 1974, Notre-Dame O. | 438.380.2365 | chezsophiemontreal.com