+ Toutes les playlists

Critique CD: Little Dragon. Plus smooth, plus sensuel, mais sans surprises. ***

Crédit photo : Little Dragon
Critique CD: Little Dragon. Plus smooth, plus sensuel, mais sans surprises. ***
***
Loma Vista / Republic 


Après l'excellent Ritual Union (2011), voilà que le quatuor belge nous revient avec Nabuma Rubberband, leur quatrième album en carrière. 

Celles et ceux qui ont aimé Ritual Union (comme moi) seront peut-être un peu déçus. Le côté dansant et presque hyperactif de chacune des pièces de l'album était fort satisfaisant et accompagnait efficacement la voix planante de Yukimi Nagano. Hors, dans Nabuma Rubberband, on s'éloigne tout à fait de ce côté pour embrasser une pop vaporeuse et sensuelle. Cela dit, ils le font bien! Mais il n'y a malheureusement rien de surprenant dans ce disque: on passe d'une pièce à l'autre sans s'étonner, sinon de la toujours singulière et belle voix de Nagano. C'est véritablement la touche magique de Little Dragon et, quelque part, on s'en satisfera continuellement. Il faut dire aussi qu'un nouveau disque de ce groupe demeure chaque fois un joyeux événement. Du Little Dragon bien fait, mais qui n'atteint pas l'efficacité et l'originalité de leur disque précédent. 

Écoutez une discussion avec un des membres du groupe sur RBMA Radio