+ Toutes les playlists

Shash’U, beatmaker et ambassadeur montréalais de power-funk, rejoint l’écurie Fool’s Gold

Crédit photo : facebook.com/iamshashu
Shash’U, beatmaker et ambassadeur montréalais de power-funk, rejoint l’écurie Fool’s Gold
Décidément, l’influent producteur/virtuose des platines A-Trak aime puiser dans l’étonnant bassin de jeunes talents issus de sa ville natale pour son label Fool’s Gold. Après la R&B ténébreuse de Black Atlass et le cloud-trap lunatique de High Klassified, c’est au tour du producteur/DJ Shash’U, avec son funk old-school aux basses éclatantes, de se laisser séduire par l’acclamé label new-yorkais. Les deux parties viennent d’ailleurs de signer une entente pour deux EPs qui verront le jour cette année.  

«Ma connexion à Fool’s Gold, c’est d’abord P-Thugg [de Chromeo] – c’est lui, mon beat brother!, nous confiait récemment Richard St-Aubin (alias Shash’U), plus qu’emballé à l’idée de nous apprendre la nouvelle. P-Thugg venait faire un tour à mon weekly les lundis au Blizzarts. Lors d’un showcase de l’agence artistique Sofa King Raw [NDLR: qui représente notamment Black Atlass et Foxtrott], je lui ai joué mes compositions power-funk et il m’a ensuite mis en contact avec l’équipe du label.»
 

 W. Sabourin
St-Aubin roule sa bosse depuis une dizaine d’années au sein du nightlife montréalais en peaufinant son power-funk synthétique (qu’il désigne de «PWRFNK», branding oblige), ponctué de petits crépitements cosmiques issus de l’univers des jeux vidéos. Il répand son condensé de funk, de hip-hop et de house aux quatre coins de la ville, du speakeasy En Cachette au Piknic Électronik en passant par son weekly Bowhem tous les samedis au Blizzarts avec DJ Jerms.

Artisan de la scène de beats instrumentaux en plein essor, évoluant avec l’équipe d’Artbeat Montréal et de sa vague «piu piu» qui a balayé la ville, Shash’U se réjouit du chemin parcouru par cette communauté de jeunes producteurs, qui compte dans ses rangs Kaytranada, Alaclair Ensemble et High Klassified. Il y voit d’ailleurs des parallèles avec le projet Fool’s Gold d’A-Trak et Turbo, label de l’icône locale de la techno, Tiga. «Notre communauté s’est développée à travers les soirées Artbeat, on a pu voir qui en faisait partie. Mais il existe encore un potentiel pour aller plus loin, [comme A-Trak et Tiga l’ont fait]. Peu importe ce qu’étaient les saveurs du mois, ils ont mis la main à la pâte et ont concentré leurs énergies autour d'un objectif central. C’est inspirant! »
 
Résolument tourné vers l’avenir, celui que le célèbre DJ Gilles Peterson a qualifié de «premier et meilleur producteur de krump au Canada» poursuit son chemin, nous faisant régulièrement cadeau de surprenantes relectures de Rihanna, de Kanye, de JT, de Nas et d'une panoplie de morceaux phares des nineties qui appellent à la contemplation et aux hochements de tête vigoureux! Ne manquer pas le DJ set de cette étoile montante de la scène montréalaise à l’ESTIVAL le 10 mai prochain.
 
L’ESTIVAL
Le 10 mai à la SAT, perfo de Shash’U à minuit | Événement Facebook
 
Bowhem, avec Shash’U et DJ Jerms
Tous les samedis au Blizzarts | Facebook de Shash'U