+ Toutes les playlists

Café Réplika: subtile Turquie sur la rue Rachel Est

Crédit photo : Christine Plante
Café Réplika: subtile Turquie sur la rue Rachel Est
Je viens souvent ici pour rédiger mes articles.
 
Je m’installe à la grande table commune, je sors mon laptop et je commente la bouffe de Montréal en sirotant un thé à la menthe ou un latté au lait de soya. Le café Réplika s’est installé ici tout doucement, sans faire de bruit. Pas de flaflas, pas de soirée mondaine de blogueurs invités à gazouiller sur les plats proposés. L'endroit parfait pour poser tranquillement ses pénates quand vient le temps de travailler. 
 
Je venais donc sans trop porter attention ni à la bouffe, ni à l’endroit, jusqu’à ce que je commence à manger. J’ai eu faim, un jour. Et toutes les fois que j’ai eu faim ici, depuis, je n’ai jamais été déçue de ce qu’on m’a servi.
 
Ildeniz Ozan Ucan, le chef, et sa femme Ceren Tunasat sont originaires de Turquie. Ils ont élu domicile à Montréal depuis une demi-douzaine d’années avant d’ouvrir le charmant Réplika à l’automne dernier.
 
Le menu qu’ils proposent dans cet espace à la fois zen, hétéroclite, et étrangement un peu hipster, rend hommage à ce que leur servaient leurs grands-mamans: « on s’inspire de nos racines, mais c’est teinté de québécois, en fait... ». Sans parler de cuisine fusion, ils ont tout de même revisité un peu les traditions pour intégrer des ingrédients d’ici et plaire aux goûts de leur clientèle plateaupithèque.
 
Prenez par exemple les bagels turcs (c’est étonnant, je sais, mais Montréal et NYC n’ont pas l’exclusivité du bagel !), qui sont plus croustillants puisque grillés directement au lieu d’être bouillis au préalable. 
 
En recommandation personnelle j’affectionne particulièrement les œufs brouillés à la feta. Une petite assiette qui n’a pas plus de prétention que tout le reste des plats, mais qui se démarque par ses saveurs riches et concentrées. Une excellente alternative à sa concurrente, l’illustre omelette-fêta du toujours bondé Byblos, rue Laurier.


La salade de betteraves, noix de Grenoble, oignons rouges et chèvre est un autre bel exemple d’un plat tout simple qui est servi avec doigté. C’est délicieux, c’est frais et j’y reviens souvent. Ce jour-là, elle jouait le rôle de soutien d’un borek à la viande, mais vraiment, elle fait tout aussi bien l’affaire en solo.


Un beau petit endroit, donc, sympathique et accueillant, qui sait gagner le cœur et les papilles sans forcer la note.
 
Tout simplement.  

Café Réplika
252 Rachel Est | (514) 903-4384 | facebook/cafereplika


Photos Christine Plante