+ Toutes les playlists

Neil Young déclare la guerre au format MP3

Crédit photo : PonoPlayer sur la page Facebook officielle PONO Music
Neil Young déclare la guerre au format MP3
PonoMusic. C’est le nom du projet révolutionnaire lancé par Neil Young afin d’éradiquer les formats musicaux qui parasitent nos oreilles, principalement les CDs et le MP3.

L’artiste travaille depuis trois ans sur l’élaboration d’un service numérique de haute qualité sonore décliné en deux éléments : le lecteur PonoPlayer, qui prend la forme et la couleur d’un carré de Toblerone, et son service de téléchargement : PonoMusic. Ses cibles ? Vous, audiophiles avertis aux oreilles polluées par une mauvaise conversion de l’analogique au numérique.

Mort à la pauvreté sonore

Neil Young a présenté son ambition au festival South By South West (Austin, Texas), lors d’une conférence qu'il a tenu en compagnie de John Hamm, président du projet. PonoMusic a pour objectif de conserver la qualité musicale de l’enregistrement studio en créant des fichiers contenant six fois plus d’informations qu’un MP3. En d’autres termes plus techniques : “Avec des enregistrements en ultra-haute résolution (192kHz/24 bit), la différence entre un fichier PonoMusic et un MP3 est que le lecteur dispose de 30 fois plus de données pour reconstruire le morceau”. PonoPlayer pourra stocker entre 100 et 500 albums. Pour le moment, environ 2 000 albums ont été rassemblés sur la boutique en ligne de PonoMusic.

Carton annoncé ?

Si le projet semblait au départ ambitieux, l’éternel contestataire a doublé ses soutiens financiers à peine 24h après son discours. Jusqu’à maintenant, le projet de Neil Young avait conquis de grandes pointures de la musique, Beck, Jack White, Arcade Fire ou Bruce Springsteen pour ne citer qu’eux.

Il ne lui manquait plus que le soutien du public. À l’heure où nous écrivons ces lignes, le compteur de sa campagne de socio-financement lancée sur Kickstarter affiche près de 4 millions de dollars. Mission réussie pour Neil Young, qui a cerné un réel besoin chez le consommateur. Le bémol de PonoMusic : son prix. Le lecteur devrait être commercialisé à partir de 400$, et les albums de 14,99$ à 24,99$.

Cliquez ici pour en savoir plus sur PonoMusic.
Cliquez ici pour participer au financement de PonoMusic via la plateforme Kickstarter.