+ Toutes les playlists

La playlist de Pierre Kwenders: quand le whisky croise le thé

Crédit photo : Yannick Fornacciari
La playlist de Pierre Kwenders: quand le whisky croise le thé
L’histoire de Pierre Kwenders, qui jouait hier à la Sala Rossa, commence par une rencontre, celle d’Alexandre, alias Nom de Plume, membre du groupe Radio Radio. C’est à un de leurs concerts que Pierre sympathise avec Nom de Plume, lequel l’invitera plus tard à jammer et enregistrer en studio. Pierre peut ainsi cultiver sa passion. La musique est pour lui une connexion intime et spontanée, un moyen de s’ancrer dans le moment. C'est pour cela qu'il préfère partir d'une idée et se laisse guider par l'instant plutôt que d'écrire des paroles à l'avance. 

À être en compagnie d’autres musiciens qui partagent avec lui une esthétique pour le moins singulière, Pierre est encouragé à poursuivre sa voie. Cette voie est celle d’une rencontre originale entre l’électro et la Rumba congolaise, rencontre qu'on appellera plus tard de la world 2.0. De ce mélange de sources qui, dit-il, s’opéra naturellement en lui, il rapportera deux EPs : Whisky & Tea (nommé après la combinaison de breuvages privilégiée en studio – il nous la recommande vivement!) et le tout récent African Dream, constitué de morceaux nés de ses performances en live.

Ses sorties le feront remarquer aux yeux du grand public et il ne tardera pas à gagner ses faveurs : invité sur 125 Marie-Anne, sa musique est régulièrement utilisée sur le plateau de Tout le monde en parle et ses performances sur scène le mèneront jusqu’aux Francofolies où son énergie sur scène en fera danser plus d’un. Plus récemment encore, il apparaissait au festival POP Montréal et il ne rata pas l’occasion de faire shaker quelques hanches et le booty proverbial.

Il travaille désormais sur son premier album, intitulé Le Dernier Empereur Bantou, prévu pour l'automne 2014 sur l’étiquette Bonsound. Le dernier empereur bantou, il se dit que c’est un peu lui, dépoussiérant des sonorités africaines pour les remettre au goût du jour, rassemblant par la musique un peuple éparpillé. Vu comme ça, on pourrait espérer que ce soit plutôt le premier! En attendant la sortie de son album ou sa prochaine performance à la Nuit Blanche le 1er mars en compagnie de Poirier, voici 5 morceaux qu’il a souhaité partager avec nous :

Benjamin Clementine - I won’t complain
"
On commence sur une note sérieuse. Musique douce à l'oreille propice pour un moment de tranquillité. Rencontre avec soi-même, une tasse de thé et un verre de whisky and "I wont complain". "

Kwabs - Last Stand
"
Quand la tasse de thé se vide et qu'il ne reste plus que le whisky. On enchaîne avec un rythme soul. Je me laisse emporter une dernière fois par la pensée. "Last Stand" avant le "next level"."

Drake - Own it
"
«Mr. Hip Hop sensuel» Drake a inventé ou sinon apporté une sensualité dans le hip hop qui n’existait pas avant. Je pense qu’aujourd’hui si les gens peuvent faire l’amour sur un bon beat de hip hop, c’est grâce à Drake. À savoir pourquoi les femmes l’aiment tant. Il fait chier ce mec, mais on l’aime pareil."

J.U.D -  Rihanna You da one (J.u.D remix)
"
Un mot "délire". J'aime le délire derrière les créations de J.u.D. C'est incroyable comment il peut transformer une chanson qu'on connaît si bien. Celle-ci est ma préférée. Il suffit d'écouter une seconde pour se laisser emporter par l'ostie d'expérience J.u.D."

Pharrell Williams - Happy
"
C’est mon hymne à la joie. À chaque fois que j’écoute cette chanson, j’ai envie de danser, de sauter, de rire et de vivre. Je pense que Pharrell a réussi son pari."