+ Toutes les playlists

Un survol du rap québécois – Gros joueurs qu'il faut continuer à suivre

Crédit photo : Jean-François Gravel
Un survol du rap québécois – Gros joueurs qu'il faut continuer à suivre
Vous l’avez sûrement remarqué: quelque chose de bien le fun est en train de se passer sur la scène rap québécoise. On assiste décidément à une nouvelle vague et certains osent même parler d’un deuxième âge d’or! On le sait: le rap existe depuis quelques décennies au Québec, mais c’est surtout à partir des années 2000, et donc du premier âge d’or du hip-hop, que le genre s’est mieux fait connaître.

Aujourd’hui, un espèce de rejet des conventions autant musicales que des thèmes abordés se fait sentir et qui fait que certains clament que le post-rap est arrivé. Survol des acteurs marquants de ce tournant sur la scène hip-hop québécoise!

Maybe Watson
Sur la map depuis quelques années, le membre du collectif K6A a dénoncé dès ses débuts le côté « trop plate » de la scène rap. Il a tenté de renverser le tout avec son premier album éponyme un brin absurde en 2011 et a continué dans la même veine avec la sortie de Dreak en septembre 2013.

Alaclair Ensemble
Assez drôle merci, ce collectif (dont fait partie Maybe Watson d'ailleurs) de « post-rigodon bas-canadienne » nous a offert un des meilleurs albums hip-hop de 2013, Les maigres blancs d'Amérique du Nord. À suivre pour son style décalé et rafraîchissant!

Loud Lary Ajust
Ils nous ont marqué avec leur premier album Gullywood en 2011. Deux EPs plus tard, le band, qui aborde les expériences «d’une jeunesse épicurienne et cynique ayant grandi dans les années 90», vient de signer avec Audiogram. L'album, prévu pour 2014, risque d'être un opus marquant!
 
Dead Obies
On vous en a déjà parlé ici. Sur la scène musicale depuis 2011, le groupe post-rap n’a pas peur de mélanger le joual, le slang et le patois créole ni les styles (punk, rock, soul et électro) pour arriver à une musique chargée de sens (et juste excellente). À écouter absolument: l'album Montréal $ud, sorti en 2013 sous l'étiquette Bonsound.

Et vous, quels groupes allez-vous surveiller sur la scène rap québécoise?