+ Toutes les playlists

Les classiques de Noël à la façon Pearl Jam, The White Stripes et Julian Casablancas

Crédit photo : Catherine Normandeau
Les classiques de Noël à la façon Pearl Jam, The White Stripes et Julian Casablancas
Finis, les cantiques à la noix. À la trappe, les enregistrements en cassette de Jingle Bells. Parce que Noël n'est pas voué à rester kitsch ad eternam, on a épluché et sélectionné les meilleures reprises de chansons de Noël pour dégriser nos traditionnelles tounes du temps des Fêtes. Les Smashing Pumpkins, Julian Casablancas et Bob Dylan viennent y injecter une haute dose de jouissance acoustique.

Silent Night, The Kills
En général, les Kills sont sobres. Là, ils virent au monocorde dépressif. Avec la guitare acoustique esseulée et les feulements graves d'Alison Mosshart, le duo donne au titre une petite teinte rock bienvenue. Mélancolique et fidèle à l'esprit.

Last Christmas, Wham!
On adore cette ballade indémodable frappée par les synthétiseurs qui nous replonge dans nos lecteurs de vinyles et nos vacances de skis des années 80. (Écoutez parler le type born in the 90s.)

O Come, O Come Emmanuel, Bad Religion
Bad Religion sait comment s'y prendre pour dégriser des vieilles tounes de Noël démodées, façon vieux punk rock. Ils ont d'ailleurs sorti tout un album Christmas Songs à ce propos.

Carol of the Bells, August Burns Red
À écouter de préférence à plein volume, cette reprise instrumentale façon bulldozer hurlant, avec la distorsion calée au cran maximal, est d'une puissance dingue. Dans la même lignée, on préconise leur reprise d'O Come O Come Emmanuel qui étonne aussi par sa folle saveur instrumentale, avec une petite touche mélancolique. 

Father Christmas, Man Overboard (Punk Goes Christmas)
Le projet de Punk Goes Christmas est de réenchanter les vieux tubes dans le registre du punk rock. Voici ce que donne Man Overboard qui reprend une chanson de Noël des Kinks

Little Drummer Boy, Walk off the Earth
Reprise par milliers, Little Drummer Boy est réécrite par Walk off the Earth sur le mode orchestral, en alternant styles et voix. Il y a même du djembé et ils s'en amusent beaucoup

We Three Kings, The Roches
Swing à l'instrumental, cette reprise folk multi-vocale de The Roches redore la texture de cette vieille toune dans de petits accents country. Bien dans l'ambiance familiale de Noël, somme toute. 

Greensleeves, John Coltrane
Cette interprétation freejazz sereine de Greensleeves, qu'il a fallu déterrer dans les années 60, s'écoute au coin du feu. Montée avec un brio propre aux arrangements jazzy. 

Let Me Sleep, Pearl Jam
Au carrefour du grunge acoustique et du rock alternatif, la cover de Pearl Jam, qui date de 1991, est finement mélodique et évoque mélancoliquement les grands espaces. 

I Wish It Was Christmas Today, Julian Casablancas
Piquée à Saturday Night Live, cette reprise rétro-futuriste de l'ancien chanteur des Strokes, qui n'en peut plus d'attendre Noël, scintille de sons synthétiques et acérés. Très chouette. 

It Must Be Santa, Bob Dylan
Vieillissant, le chanteur de Hurricane se trouve sans doute de plus en plus d'affinités avec le vieux barbu pileux de Noël. Jugez plutôt le clip de la chanson. 

Candy Cane Children, The White Stripes
La légende raconte que ce titre aurait été perdu pendant des années et récemment exhumé. Avec un enregistrement lo-fi, le duo originaire de Détroit tape fort dans la chanson de Noël artisanale. 

On aurait aimé insérer Christmas Time des Smashing Pumpinks, mais le titre ne parvient pas à se fondre dans notre inénarrable player. Alors en voici une vidéo.



​On attend vos suggestions !