+ Toutes les playlists

La Société: le resto parisien des grandes occasions

Situé en plein cœur du centre-ville, rue de la Montagne, et adjacent au chic hôtel 5 étoiles Loews Vogue, le resto La Société étonne dans le décor montréalais par son aspect purement bistro parisien et surprend par sa délicieuse cuisine.

Dès notre arrivée, nous sommes séduits par l’ambiance intime et chaleureuse qui se dégage de l’endroit. Côté bar, une lumière tamisée enveloppe le magnifique et imposant bar en bois massif et les tables bistrot en marbre, disposées dans la salle. Les choix pour l’apéro sont nombreux, bien qu’un peu dispendieux: plusieurs vins au verre, cocktails maison ou martinis (entre 14 et 30$). Le drink «Je me souviens» composé de chartreuse, de Dubonnet rouge et d’Orangina nous fait sourire par son appellation. Nous optons toutefois pour un succulent Pinot Grigio.

Nous gagnons ensuite notre table qui se trouve du côté «restaurant»: un espace plus éclairé, de style classique et orné au plafond d’un vitrail somptueux. Notre excellent serveur Youssef nous conseille, en entrée, les escargots aux champignons sauvages et à la crème à l’ail, qui s’avèrent absolument divins. Le foie gras poêlé, aux prunes marinées, tendre et bien cuit, émoustille aussi nos papilles. Les portions sont généreuses et savoureuses. Le chef, Sean Reeve, nous fait goûter son torchon de foie gras avec sa réduction de clémentines et sa salade d’agrumes. Un brin trop gras, nous avons malheureusement l’impression de manger du beurre cru…  Ou est-ce la surdose de matières grasses ?

  

Le tartare de bœuf et ses frites maison, commandés en plat principal, arrivent ensuite. Attention ! Celui-ci est très relevé. La viande est cependant fraîche et délicieuse et les frites croustillantes et dorées. Mon invité profite quant à lui d’un faux-filet de bœuf vieilli à sec et se régale de cette viande exquise et qui fond dans la bouche. Certainement la recommandation de la soirée.

        

Quand le dessert arrive, nous roulons déjà sous la table ! Nous croquons dans deux ou trois sucreries, mais sommes déjà repus.

Ce fut une expérience typiquement parisienne en plein cœur de Montréal ! Nous y retournerons certainement pour essayer la soupe à l’oignon au gruyère et l’os à la moelle et chair de crabe, mais attendrons une grande occasion, car ce n’est pas donné ! 

1425, rue de la Montagne