+ Toutes les playlists

Galeries Montréal: tout l’art visuel montréalais sous un même «toit»

Née il y a quelques mois, la plate-forme culturelle Galeries Montréal a été lancée officiellement la semaine dernière à l’Espace Cercle Carré. Galeries Montréal regroupe pour la première fois, sur un même site web, plusieurs types d’établissements qui se consacrent à la promotion et à la diffusion des arts visuels et médiatiques. Il était temps que quelqu’un y pense! NIGHTLIFE.CA s’est entretenu avec Mélodie Hébert, l’idéatrice de ce projet ambitieux.


Nightlife.ca: D’où est venue l’idée de lancer une telle plate-forme?
Mélodie Hébert: Ça part de mon expérience personnelle. Je suis une passionnée d’arts visuels et quand je voulais aller à une expo avant, il fallait que je consulte trois ou quatre sites pour voir quelles options s’offraient à moi. Après avoir vu des initiatives similaires à Hong Kong, Singapour et Mumbaï, j’ai eu envie de créer une plate-forme unique qui rassemblerait autant les centres d’artistes autogérés et les galeries que les musées. Montréal possède une richesse créative incroyable. Il y a beaucoup d’artistes visuels qui vivent ici, il y a beaucoup de lieux d’exposition par rapport au nombre d’habitants, mais il n’y avait pas d’outil qui exposait cette variété. Il y avait un manque que j’ai souhaité combler avec Galeries Montréal.

Qu’est-ce qu’on retrouve sur Galeries Montréal?
On y trouve une base de données de 107 lieux de diffusion, avec un profil pour chaque établissement qui comporte sa description, ses heures d’ouverture, et ses coordonnées. On y retrouve également un calendrier d’événements de tout ce qui se passe comme expositions, vernissages, foires, festivités, etc. Les gens peuvent faire leur recherche par secteur géographique et par type d’établissement. On propose aussi des circuits piétonniers pour découvrir les différents lieux de diffusion, un fil de nouvelles, ainsi qu’une section portfolio, dans laquelle, tous les mois, un professionnel des arts visuels présente un artiste émergent.

Ça s’adresse à qui au juste, Galeries Montréal?
Autant aux Montréalais qu’aux touristes, à ceux qui voudraient apprivoiser les arts visuels et qui ne savent pas trop par où commencer, ainsi qu’aux férus. Il y a des étudiants en arts visuels et en histoire de l’art qui le fréquentent, tout comme des journalistes.

Quelles sont tes expos « coup de cœur » jusqu’à maintenant cet automne?
J’ai beaucoup aimé les expos du Mois de la Photo, entre autres celle à la Fonderie Darling, celle d’Anne-Renée Hotte, à la Galerie Trois Points, celle de Benoit Aquin sur la chasse (qui se poursuit jusqu’au 12 octobre) à la Galerie Hugues Charbonneau, et celle d’Elina Brotherus, (qui se poursuit jusqu’au 17 octobre) au centre Optica. J’ai beaucoup apprécié les peintures de Jean-François Lauda (exposées jusqu’au 26 octobre) à la galerie Battat Contemporary, et celles de Cynthia Girard (exposées jusqu’au 12 octobre) à la Parisian Laundry.

galeriesmontreal.ca