+ Toutes les playlists

Éthique urbaine! Spécial 15 ans!

Comme ça fait déjà 15 ans que le magazine NIGHTLIFE existe, ma belle Géraldine chef-de-pupitre web, se lève de son bureau et débarque dans le mien avec tout son petit change: «Oui, bonjour Martine, comme vous le savez, NIGHTLIFE fête ses 15 ans..., c'est pas rien 15 ans au Québec dans le monde du magazine...». ( -No? Really «less than one year old in function» chef-de-pupitre-web? Tu m'en diras tant vu que ça fait presque 10 ans que j'en suis l'éditrice...)

Elle continue: «on a lancé les festivités par un «post» FB hier (-wow, ça fête fort dans votre département...) … bla bla bla … on veut faire ça spécial et on se disait... (-qui ça «on» exactement? Vous voulez un par-tay?) … qu'on s'ennuyait beaucoup de vos chroniques dans le magazine et qu'ON devrait saisir cette merveilleuse opportunité pour un retour, bla bla, bla... ». Bruits étouffés, déjà j'écoutais même pu et je souriais béatement en me demandant pendant combien de temps on me répéterait en diverses formulations cette grande demande pendant que j'écrivais un statut FB dans ma tête.

Enfin, comment refuser ça à une fille qui se prénomme si joliment Géraldine, qui est archi compétente au surplus, qui entre dans ton bureau comme un cheveu su'a soupe, qui te vouvoie gros comme le bras, pis qui te donne un deadline comme si de rien était (et qui en plus, a le guts de se faire prendre en photo, dans un party où tu es présente toi aussi, avec Win Butler pis poster ça sur FB avec mention "Éditrice du NIGHTLIFE avec Win Butler!":)

Mais ça c'est entre nous, j'en fais pas de cas là, là., hein? Pis j'ai même ajouté un beau bonhomme sourire pour démontrer que je suis même ben ben cool avec ça, tsé :)

Toujours est-il que me vla tu pas à écrire un «Spécial 15 ans» pis en plus ça adonne ben mal, y'a rien qui me tape plus sur les nerfs que les «Spécial» de fêtes d'anniversaires de n'importe quoi sauf la mienne, genre c'est notre anniversaire de la fois où on s'est frenchés, on s'est baisés où on s'est dit j't'aime. Ou bedon genre «vente 10e anniversaire de Brault et Martineau», «concours machin, participe icitte, tu cours la chance de gagner un Lazy-boy ou un voyage à Cuba, taxes et services qui te sucent, et recevoir des courriels de nous jusqu'à ta mort.» Que je trouve ça ennuyant les anniversaires de niaisage, c'est peut-être pas si important que ça au final, mais tu penses-tu vraiment que le monde s'en crisse pas un peu que ça fasse pu 14 ans et 363 jours qu'on soit en bizeness, mais maintenant 15 ANS ?

À part peut-être le ministre de la Culture qui va commencer par avoir peur parce que notre nom sonne pas assez culturel ni francophone, parce que vraiment s'associer au NIGHTLIFE c'est ben wild, pis qui va renchérir pour nous dire très vite qu'il est ben content pour nous, mais surtout surtout qu'il a pas d'argent pour subventionner  notre party ... A moins qu'on achète des billets de cocktails de financement d'un futur maire? 

Tout compte fait, c'est comme je te dis, tout le monde s'en crisse, à part peut-être Marc Cassivi qui va sûrement en profiter pour nous critiquer d'être tourné "juste" web en mentionnant qu'en 20 ans de carrière y'a jamais vu ça lui des magazines qui virent web, ou enfin peut-être 2 filles de PR qui vont affirmer haut et fort que ça y'est, y'a enfin un angle pour faire parler de nous, ce sur quoi je vais m'attrister incommensurablement en me disant que si la seule chose dont on peut parler au Québec relativement aux médias culturels, c'est le fait qu'ils survivent aussi longtemps que leurs bougies sur leur gâteau déjà passé date, pis pour pas longtemps encore just so you know, ou qu'ils commettent le crime "d'intégrer"de la pub , on n'a pas à se demander ben longtemps pourquoi...

Pis en plus Géraldine, c'est pas comme si quelqu’un va nous offrir un CADEAU de fête right???? Ce que le vrai monde veut Géraldine, matante va te le dire, c'est pas des chroniques trop longues comme les miennes, c'est pas des remerciements à nos vaillants lecteurs pour nous avoir supporté toutes ces années même si on le pense fort, ce qu'ils veulent monsieur pis madame Toutlemonde version 25-34, c'est des tops 10, les stats le disent, un peu beaucoup de belles filles su'l party, des photos de chats, pis des gifs animés de préférence légers. Pis pour te montrer que je me suis ben adaptée au web,  je vais t'en offrir un drette-là icitte!  

 

Quoi? C'est pas ce à quoi tu t'attendais? Tu me trouves un brin négative? Pis en pluss, on se connaît pas tant que ça, mais tu sauras que tu me pognes on a good day!:)  Que les festivités internet se continussent Géraldine, pis I'll drink to that !