+ Toutes les playlists

Kyo: une izakaya moderne dans le Vieux-Montréal

Parce que c’est à la mode et parce qu'il n'y en avait pas dans le Vieux, le Groupe Antonopoulous a décidé de remplacer le resto Aix, situé jadis dans l’hôtel Place d’Armes, par une brasserie japonaise dite moderne.

Les proprios de la Taverne Gaspar, du BEVO et de l’hôtel Nelligan ont voulu rester fidèles au concept de l’izakaya, mais pour plaire (on s’imagine) aux nombreux touristes qui risquent de s'attabler au Kyo, ils se sont également permis quelques écarts. Le décor est donc lui à saveur très japonaise, mais la musique consiste à un mélange de Top 40...

On retrouve au Kyo une imposante carte de plus de 25 sakés – servis dans les règles de l’art – et des cocktails signature pour la plupart à base de shochu (eau-de-vie japonaise) assez réussis. Le menu, lui, mélange plats à partager typiquement japonais, sushis, mais également d’autres classiques de la cuisine asiatique tel que le coréen Hamachi bibimbap.

Invitée cette semaine avec d’autres journalistes et blogueurs à goûter la cuisine du chef Terrence «Ding» Ting, j’ai pu avoir un bon aperçu du menu du Kyo. J’y retournerais volontiers pour déguster l’excellent plat de morue charbonnière marinée au miso (Gindira Saikyo Yaki), ainsi que pour la savoureuse crêpe aux fruits de mer (Okonomiyaki), et pour les beignets au yuzu à tremper dans du lait condensé et de la poudre de sésame noir, servis en dessert! Cela dit, les sushis quoique très frais, ne m’ont pas particulièrement impressionnée...

Est-ce que les Montréalais se précipiteront au Kyo? À voir. Mais les touristes, eux, risquent fort de se laisser prendre au jeu!

711 Côte de la Place d’Armes