+ Toutes les playlists

La fleuriste Caroline Boyce et sa compagnie Floralia ou changer le monde, un bouquet à la fois

Dans la catégorie "J'ai testé pour vous", j'ai assisté à un atelier d'arrangement floral avec Floralia

Ça faisait quelques fois que j'entendais des amies parler avec enthousiasme de leur expérience aux ateliers d'arrangement floral donnés par Caroline Boyce de la compagnie Floralia. Je connaissais déjà la compagnie pour son service de livraison hebdomadaire: on s'abonne afin de recevoir un bouquet à la fréquence choisie (toutes les semaines, tous les mois, etc.). C'est donc avec excitation que je me suis inscrite à l'atelier qui avait lieu samedi dernier au Labo Culinaire de la SAT.


floralia.ca

L'atelier de deux heures est donné par Caroline elle-même, qui parle avec passion de la culture de ses fleurs. C'est que sur sa ferme, située à 70km de Montréal, aucun pesticide ou engrais chimique n'est utilisé. Toutes ses fleurs sont bio et, lorsqu'elle s'approvisionne dans d'autres fermes en basse saison, elle s'assure de n'acheter que des fleurs équitables.

Les trente premières minutes de l'atelier consistent en une démonstration sur la composition d'un bouquet. On y apprend comment considérer la base du bouquet, avec la verdure, comment attirer l'oeil grâce à certains arrangements et comment créer la touche de finition.


Apprendre la base

Floralia se démarque aussi grâce aux choix des fleurs, qui diffèrent des fleurs qu'on voit normalement chez les fleuristes classiques. Par exemple, l'atelier auquel j'ai assisté portait sur les pivoines. Un atelier précédent comprenait des renoncules, qui étaient alors en saison. Autre point intéressant, Caroline favorise une esthétique plus rustique que sophistiquée pour ses bouquets: elle aime les formes asymétriques et organiques, elle "parfume" ses bouquets avec des branches de romarin sauvage; on dirait que ses bouquets ont été cueillis lors d'une promenade dans les champs.

Caroline voit la création de bouquet comme une activité zen et elle a raison. Lorsqu'est venu notre tour de choisir nos fleurs et de travailler sur la structure de notre bouquet, on pouvait entendre les mouches voler: tout le monde était paisiblement concentré, c'était joli à voir.


Mon bouquet en construction

Elle nous a également amenées à considérer le bouquet comme une chose vivante: en y incluant des fleurs encore en bouton, l'aspect du bouquet se renouvelle dans les jours qui suivent. Changer l'eau chaque jour permet de créer un petit rituel agréable. 

Ce matin, mon bouquet de pivoines trône fièrement sur mon buffet et embaume mon appartement, souvenir agréable d'un atelier des plus intéressants.

Pour connaître les dates des ateliers à venir, suivez la page Facebook de Floralia.

Pour plus de renseignements sur les services offerts par Floralia, consultez le site web.

PS: Désolée pour les photos de iPhone floues, faut croire que j'étais bien fébrile!