+ Toutes les playlists

IAM: pourquoi tu dois assister au meilleur concert rap de l’année à Montréal

T’aimes le rap français? Tu ne te tannes jamais d’écouter «Chez le Mac» ou «Je danse le MIA»? T’as pas encore acheté tes billets pour le spectacle d’IAM de demain soir au Métropolis? Si t’hésites encore, voici trois bonnes raisons de courir à la billetterie, car oui, il se peut que quelques billets soient remis en vente au courant de la journée.

Fondé en 1989, IAM a véritablement marqué le rap français des années 90. Six ans après la sortie de «Saison 5», les Marseillais nous reviennent avec «Arts Martiens», leur sixième album studio. Le collectif est retourné aux sources avec les sonorités asiatiques, les beats recherchés de «Khéops» et leurs textes toujours aussi percutants.
Question d’être prêt pour le spectacle, voici trois incontournables à connaître avant d’aller au Métropolis:

3. Pain au chocolat
Non il ne s’agit pas d’un hommage à Joe Dassin. Le groupe fait plutôt allusion à l’affaire Jean-François Copé. Un sujet délicat qu’IAM n’hésite pas à dénoncer afin de mettre fin à cette stigmatisation des communautés ethniques.

2. Sombre manoeuvre / Manoeuvre sombre
La déclaration à la police de deux amis d’enfance ayant opté pour une vie de criminels. Les deux amis nous racontent comment leur relation a été détruite par les réalités de la rue. Deux versions des faits qui nous démontrent que le crime mène d’une façon ou d’une autre à la perte.

1. Benkei et Minamoto
Dès les premières secondes, on note immédiatement les influences asiatiques. AKH et Shurik’n font allusion à leur rencontre et leur cheminement en créant un parallèle avec l’histoire de Benkei et Minamoto, deux samouraïs légendaires du folklore japonais.
 

Avec tous leurs classiques et ce nouvel album, on peut s’attendre à une grande prestation du collectif marseillais!

18 juin