+ Toutes les playlists

Projet photo insolite: le contenu de valises oubliées par des patients ayant séjourné dans un hôpital psychiatrique entre 1910 et 1960

Le photographe Jon Crispin a longtemps eu une réelle obsession pour l’hôpital Willard Asylum for the Insane situé dans l’État de New York. Cet intérêt marqué pour le mythique édifice datant de 1860 a poussé le photographe à élaborer ce projet documentaire.

Tout a commencé au milieu des années 1990, lorsqu’un employé découvre près de 400 valises appartenant à certains patients qui ont séjourné à l’hôpital entre 1910 et 1960. Ces valises oubliées pendant des années ont ensuite été exposées au public, ce qui a permis à Jon Crispin de découvrir toute la richesse et l’historicité que contenaient les quelques biens présents dans les valises. 

Le photographe a capturé le contenu de près d’une centaine d’entre elles. En regardant ces photos, on se pose plusieurs questions, sur la vie des patients, les raisons pour lesquelles ils ont été internés. On rapporte que les patients séjournaient en moyenne 30 ans à cet hôpital. Beaucoup y mourraient pour ensuite être enterrés sous des tombes sans nom, à jamais oubliés. Une série de photos qui nous projette à une autre époque et qui fait réfléchir.

[Willard Suitcase Project | John Crispin | via Dailymail]
 

[Willard Suitcase Project | John Crispin | via slate]

 

[Willard Suitcase Project | John Crispin | via Dailymail]

 

[Willard Suitcase Project | John Crispin | via slate]

 

[Willard Suitcase Project | John Crispin | via Dailymail]

 

[Willard Suitcase Project | John Crispin | via slate]

 

[Willard Suitcase Project | John Crispin | via Dailymail]

 

[Willard Suitcase Project | John Crispin | via slate]

 

[Willard Suitcase Project | John Crispin | via Dailymail]

 

[Willard Suitcase Project | John Crispin | via slate]

 

[Willard Suitcase Project | John Crispin | via Dailymail]

 

[Willard Suitcase Project | John Crispin | via Dailymail]

 

[Willard Suitcase Project | John Crispin | via Dailymail]

 

Pour toute l’histoire, on vous invite à consulter l’article du Dailymail.