+ Toutes les playlists

Petite Brooklynn: un court métrage déjanté mettant en vedette VioleTT Pi

Entrer dans l'univers des frères Gagnon c'est un peu comme se retrouver dans un monde parallèle: le nouveau court-métrage réalisé par Akim Gagnon mettant en vedette son frère, Karl Gagnon (VioleTT Pi) ne fait pas exception!

Connu pour sa musique éclatée et sa personnalité excentrique, VioleTT Pi fait encore une fois équipe avec Akim Gagnon pour la réalisation de ce vidéoclip. Nouveauté cette fois, le réalisateur nous arrive avec un court métrage (Petite Brooklynn) brodé autour de la toune Petit Singe Robot, que l'on peut retrouver sur le premier album (eV) du chanteur. 

NIGHTLIFE.ca s'est entretenu avec le réalisateur afin d'en apprendre plus sur la démarche artistique menant à la création de Petite Brooklynn. Voici ce qu'il avait à nous dire.

Entrevue avec le réalisateur.

NL: Pourquoi avez-vous décidé de faire un court-métrage? 
AG: Le mandat de Lebal (L-Abe) était d'avoir un vidéoclip pour la toune Petit Singe Robot. L'idée de faire un long clip me trottait dans la tête depuis un moment. J'ai convaincu des gens géniaux de travailler avec moi pour des peanut et le Label de me laisser faire un film de 15 minutes avec le budget d'un clip de 3 minutes. Sans trop savoir pourquoi, une équipe m'a suivi là dedans!

D’où t’es venue l’idée principale du court métrage?
J'ai écouté The Shinning pis Misery en revenant du Pied d'cochon. J'avais le ventre loadé comme un gun; on m'avait servi un poulet entier, avec la tête pis toute. Je me sentais très homme, très violent. J'ai donc écrit un film en me disant que je voulais avoir la plus grosse pièce de steak du monde. Quand on tournait, j'ai moi-même fait cuire ledit steak. Une cuisson parfaite (celle du livre de Joe Beef).

Question existentielle, pourquoi Karl n’a pas profité de l'occasion pour se déprendre de sa tortionnaire lors du souper?
Parce que les hommes n'attaquent jamais de dos.

Est-ce qu’il y a eu des contraintes particulières d’un point de vue technique? Des situations plus difficiles que d'autres?
Oui, il y en a toujours, mais c'est ça qui est le fun. Le plus dur c'était de dealer avec un chanteur qui boit pour se dégêner pis qui pense que ça paraît pas à l'écran même s'il n'est pas capable d'aligner deux phrases. Mais ça aussi c'est le fun.

J’aime tourner en famille même si c'est dur comme situation. Il faut mélanger deux frères avec une actrice rencontrée en casting, puis y inclure ma copine, des amis de longue date, des ex du chanteur... Bref, le plus tough c'est de savoir si chaque personne est là pour servir le projet. Ce fut heureusement le cas pour Petite Brooklynn, tout le monde était là pour les bonnes raisons...  

Moi et mon frère on fait ce qu'on a toujours fait, moi des p'tites vues, lui des tounes. Mais là y'a un gentil label qui nous paie pour le faire ensemble. C'est weird. C'est le fun. J'suis chanceux.

Avais-tu déjà eu l’occasion de travailler avec ton frère sur différents projets?
Oui, j'ai réalisé tous ses clips et nous avons aussi une web télé délicieuse qui s'appelle Jeu de Famille
 


[Crédit photo: Joëlle Gélinas]
 

VioleTT Pi sera en show le 19 juin prochain avec Le Kid & Les Marinellis aux Katacombes dans le cadre des Francos. Ne manquez pas ça!