+ Toutes les playlists

Les incontournables des arts de la scène cet été

L’été est ENFIN arrivé. Presque. Le vrai été, avec l’humidité, les coups de soleil, les nuits à rêver d’air climatisé, les téléjournaux dénués de nouvelles pertinentes, les journées à se demander pourquoi la vie a voulu qu’on ait besoin de travailler, en plus des festivals et des spectacles beaucoup trop nombreux pour ne pas perdre le compte. Question de vous aider à ne rien manquer des arts de la scène, voici la liste des incontournables à mettre à votre agenda.

Zoofest

Parlons d’abord de festivals. Si les Francos, le Jazz et Juste Pour Rire sont déjà solidement ancrés dans les réflexes du public, deux autres méritent plus d’attention. Le premier en liste : ZooFest, qui est d’année en année le lieu des « j’étais là quand telle pièce trop malade a été présentée pour la première fois » et des « dude, t’as tellement manqué le show de l’été, en passant une 12e soirée de suite sur ta terrasse à Brossard ». Qu’il soit question des p’tites vites de 30 minutes avec les humoristes de la relève, du désormais classique Cabaret des maudits Français, de la pièce de théâtre Slut R(evolution) de Cameryn Moore, du nouveau texte de Fabien Cloutier, En laboratoire, de la prestation musicale d’Ariel et les va-nu-pieds, des histoires de lendemain de veille de Rémi-Pierre Paquin, le ZooFest est chaque fois rempli de spectacles inclassables, d’humour hard, d’artistes émergents, de théâtre underground et d’impro incomparable !

Montréal Complètement Cirque

L’autre festival à mettre au calendrier avec 3-4 couleurs de marqueurs, c’est Montréal Complètement Cirque. Si vous pensez encore que les circassiens se résument à des clowns ou au Cirque du Soleil, il commence à être temps que vous sortiez de chez vous! Complètement Cirque, c’est du sexy et du provocant, de l’humanité plein la gueule, des sourires à en avoir mal aux joues, des rires si nombreux que vous ne douterez plus jamais de l’emplacement de votre rate dilatée, des numéros à couper le souffle, d’autres qui vous arrachent le cœur, et ce, à des prix généralement très abordables.

Parmi les 15 spectacles de la programmation en salle, notons le Music Hall de la Baronne, écrit et conçu par Rémi Girard et Denis Bouchard en collaboration avec le Cirque Éloize; le spectacle de jonglerie Smashed, décrit comme une rencontre entre les Monty Python et Downtown Abbey. Mais également le spectacle S de la réputée troupe australienne Circa qui se veut séduisant, sensuel, sauvage, sexy, sophistiqué et sensationnel. À ne pas manquer, l’expérience immersive des bâtisseurs de gratte-ciels d’Ironworkers Local 777; les prouesses acrobatiques aussi excentriques que persuasives de Propaganda, une ode aux muscles masculins impliqués dans une lutte des corps dans Face Nord (notre photo) et bien d'autres.

 

Théâtre de Verdure

Si vous voulez faire vibrer votre fibre culturelle, sans délaisser votre passion pour l’air pur et le feuillage, le Théâtre de Verdure est fait sur mesure pour vos belles contradictions. Au milieu du parc Lafontaine, la danse sera à l’honneur avec la reprise du spectacle hommage Danse Lhasa Danse, deux soirées orchestrées par les Ballets Jazz de Montréal, ainsi que les «flash mob» de la troupe O.D.N.I. En plus des dates consacrées au Lundi cinéma, à l’Orchestre Métropolitain, aux soirées des Francouvertes, à Osheaga et Pop Montréal, le Théâtre de Verdure cédera ses planches à la version estivale de Jusqu’où te mènera ta langue? Ceci n’est pas un théâtre d’été, une rencontre non censurée entre l’actualité et les auteurs dramatiques de la nouvelle génération (avec entre autres Fanny Britt, Olivier Choinière, Sébastien David, Jean-François Nadeau et Catherine Voyer-Léger), sous la direction de Martin Faucher, dans le cadre du Jamais Lu.

 

Shakespeare dans le parc 

Si vous voulez entendre les mots du plus célèbre dramaturge anglais résonner dans la nature, rendez-vous aux soirées Shakespeare dans le parc, qui fêtent leur 25e anniversaire cet été. Du 11 juillet au 4 août prochain, la pièce A Midsummer Night’s Dream (Le Songe d’une nuit d’été) sera présentée dans une dizaine de parcs montréalais. 

Comment je suis devenue touriste

Fortes de leur succès l’été dernier, les Biches Pensives reviennent à l’avant-scène du Théâtre La Licorne en présentant à nouveau Comment je suis devenue touriste du 19 août au 6 septembre. Moment rêvé pour décocher une bonne droite au capitalisme, faire un croc-en-jambe aux touristes envahissants et mettre au plancher ce besoin furieusement répandu de se conformer à la masse pour accéder au bonheur, la pièce des Biches Pensives propose des réflexions enrobées de fous rires, des situations loufoques, des prises de position reluisantes de bonnes intentions et de personnages fichtrement attachants.

Alors? Vous avez hâte?