+ Toutes les playlists

Les 8 films à voir au cinéma en juin!

Beau, pas beau, l’envie peut toujours nous prendre d’aller nous planter devant un grand écran pour se taper une coupure de quelques heures avec notre quotidien. On souligne quelques films qui seront projetés dans une salle de cinéma près de chez vous et qui risquent fort d’intéresser le cinéphile en manque d’air climatisé qui sommeille en vous. Parce qu’il n’y a pas que l’arrivée de Superman dans Man of Steel (14 juin) à noter ce mois-ci. Voici 8 autres bonnes excuses pour s’enfermer dans une salle frigorifiée.

The Purge

Une société moderne plus que parfaite suspend une fois l'an les services à la population – impossible, donc, de faire appel à la police. Pendant 12 heures, les gens peuvent faire sortir le méchant. On peut voler, tuer, saccager... Cloîtrée dans leur immense maison, la famille Sandin (avec Ethan Hawke en père de famille) se croyait en sécurité jusqu'au moment où le jeunot de la famille laisse entrer un inconnu pour le protéger de la folie passagère qui habite les gens. Une véritable chasse à l’homme est déclarée quand la peau du protégé est réclamée. Film de James DeMonaco qui se dessine comme un huis clos mêlant le suspense à l'horreur. (7 juin

 

Sarah préfère la course

La jeune coureuse Sarah (Sophie Desmarais) se fait inviter à rejoindre les rangs d'une prestigieuse équipe universitaire d’entraînement, ce qui l'obligera à quitter sa vie de banlieue à Québec pour s'installer à Montréal. Un mariage arrangé entre elle et son ami Antoine (Jean-Sébastien Courchesne) afin de récolter plus d'argent en prêts et bourses la conduira droit au désenchantement de sa vie rêvée. Premier long métrage de la jeune Québécoise Chloé Robichaud (25 ans), la réalisatrice a reçu un bel accueil au dernier Festival de Cannes où le film était en compétition dans la catégorie Un certain regard. (7 juin)

 

This Is the End

Un gros party chez James Franco avec ses potes Jonah Hill, Seth Rogen, Jay Baruchel, Danny McBride et Craig Robinson vire au cauchemar lorsque la fin du monde est annoncée. Première réalisation pour le tandem Seth Rogen et Evan Goldberg (également scénaristes), gageons qu’ils ne manqueront pas de nous faire éclater de rire avec une bonne dose de blagues salaces. À la liste d’invités au party s’ajoutent Michael Cera, Rihanna, Channing Tatum, Paul Rudd et une Emma Watson plutôt folle. (12 juin)

 

Dirty Wars

Jeremy Scahill, journaliste et auteur du bestseller Blackwater, nous plonge dans son enquête qui révèle les vrais fondements de nombreuses guerres menées par les États-Unis. De l’Afghanistan au Yémen, en passant par la Somalie, Scahill creuse au sein de la JSOC (Joint Special Operations Command) pour démontrer le sale rôle qu’ils ont joué dans leurs tentatives d’étouffer la vérité. Réalisé par Rick Rowley (The Fourth World War), le documentaire a remporté le Prix du Jury à Sundance en janvier. (14 juin)

 

World War Z

On t'en avait jasé, l’agent des Nations Unies Gerry Lane (Brad Pitt) doit se battre au front pour freiner la pandémie qui transforme la race humaine en zombies. L’humanité est en voie d’extinction et au bord de l’apocalypse, mais Gerry tentera tout de même de ramener l’harmonie sur Terre, question de sauver ceux qu’il aime. Bref, Brad Pitt contre les zombies, avec Marc Forster (Monster’s Ball, Quantum of Solace) aux commandes de cette science-fiction prometteuse. (21 juin)

 

The Bling Ring

Une gang de jeunes (dont une désinvolte Emma Watson dans la peau de Nicki) se faufile dans les baraques de gens riches et célèbres pour piquer leurs blings. L’histoire est vraie. L’une de nos réalisatrices préférées, Sofia Coppola (Lost in Translation, Marie-Antoinette), en a fait un film (présenté en ouverture du volet Un certain regard lors du dernier Festival de Cannes). True fact: Paris Hilton a prêté sa maison pour le tournage et fait même un caméo dans le film, elle qui a été la première victime de ce jeune gang de malfrats. Comme elle fait pitié, la Paris… (21 juin)

 

Before Midnight

Ethan Hawke et Julie Delpy reprennent leurs rôles de Jesse et Céline, le couple qui nous a fait soupirer d’amour dans Before Sunrise et Before Sunset (tous réalisés par Richard Linklater, soit le réalisateur de Dazed and Confused). Presque 20 ans après leur première rencontre, le couple est finalement marié et compte deux beaux enfants nés de cette union (aw, des jumelles en plus). Le temps d’une nuit, le couple se retrouvera sans enfant sur une île grecque. Le romantisme de cette escapade amoureuse sera vite souillé par des discussions amères sur les insatisfactions d’un couple en déclin... À suivre. (21 juin)

 

L’écume des jours

Colin (Romain Duris) tombe en amour de Chloé (Audrey Tautou). Ils se marient. Un nénuphar s’installe dans le poumon gauche de Chloé. Elle est malade. Enchaînant les boulots absurdes, Colin travaillera d’arrache-pied pour soigner sa douce en négligeant au passage ses amis Chick, l’amoureux de Jean-Sol Partre (Gad Elmaleh) et Nicolas (Omar Sy). Histoire d’amour à la Roméo et Juliette imaginée par Boris Vian et mise en images par Michel Gondry (Eternal Sunshine of the Spotless Mind, The We and the I), on a très hâte de voir comment ce dernier transposera l’âme particulière qui habite le roman sur grand écran. (28 juin)