+ Toutes les playlists

Critiques CD: UBT | Ego Orientation

Jadis connu sous le nom Uncle Bad Touch, le trio dirigé par Mickey Heppner de Priestess propose ici une mise à jour substantielle qui va au-delà du changement de nom. Heurement, ce n'est pas aux dépens de l'essence du projet, toujours bel et bien consacré aux penchants pop, garage, soul et psyché-rock de Heppner. Les coins sont toutefois nettement moins carrés sur cette suite de l'excellent premier album homonyme de 2010. La facture, bien que toujours élémentaire, voire lo-fi, est un peu plus claire et propre. Mais surtout, UBT y élargit ses horizons pour inclure des passages encore plus pop (Follow the Waves to the Coastline), quasi funk (The Boys are Out for Blood), encore plus psychédéliques (She Does Too) et encore plus garage (Cool Cave Stomp). Sur Bumby's Song, on croirait presque entendre les Flaming Lips! Mais UBT ne donne pas l'impression d'avoir trafiqué son discours, simplement d'avoir grandement approfondi son vocabulaire, maîtrisé davantage sa matière. Et Dieu merci, cette matière inclut encore moult moments de riffing stoner rock de première classe! Ego Orientation reconfirme le titre de meilleur groupe rock en ville de UBT.