+ Toutes les playlists

MUTEK, un festival qui a le vent dans les voiles!

Afin de faire le point sur les 14 ans de MUTEK Montréal, NIGHTLIFE.ca s’est entretenu avec Alain Mongeau, directeur général et artistique et fondateur de cette véritable success story internationale née ici, à Montréal!

Présent au sein de l’organisation depuis les balbutiements du festival, Alain Mongeau a vu son projet grandir et évolué au fil du temps. « À l’origine, on a créé MUTEK afin de développer un événement dans le domaine de l’électro en dialogue à ce qu’il se faisait déjà ailleurs. On avait un rattrapage à faire, afin de promouvoir la scène électronique à l’échelle de ce qui se faisait en Europe, par exemple», nous confie-t-il. Disons que les choses ont bien changé et on peut maintenant dire que MUTEK a fait ses devoirs: «Le rattrapage est fait, le festival est devenu un événement qui permet de faire le point annuellement et de faire converger vers Montréal une panoplie d’artistes intéressants aux démarches tout aussi intéressantes. C'est devenu un happening qui chaque année, crée un moment unique avec plusieurs artistes les plus pertinents actuellement de la scène électro.»

Non seulement MUTEK Montréal va fêter sa 14e édition cette année, il a aussi fait des petits un peu partout dans le monde. En effet, le Mexique, l’Espagne, le Chili, l’Argentine et bien d’autres pays ont eu la chance d’accueillir MUTEK dans leurs métropoles. «Toutes les éditions du festival, partout dans le monde s’inspirent du modèle montréalais, Montréal reste la cellule souche où l’on puise notre inspiration afin de recréer ce happening dans des villes différentes», dit-il. MUTEK Mexico fêtera d’ailleurs sa 10e édition cette année et celle-ci gagne de plus en plus en popularité. «Ce qui est bien pour les festivaliers, c’est que l’événement offre l’occasion de visiter une toute nouvelle ville (Mexico), dans un contexte familier (MUTEK).» Toujours selon les dires du directeur, l’édition mexicaine grandit de plus en plus et est non loin de devenir aussi big qu’à Montréal ! (Pssst, MUTEK t’offre d’ailleurs la chance de gagner un voyage pour aller fêter à Mexico en septembre avec des milliers de festivaliers, ne manque pas ça!)

Après toutes ses années passées à peaufiner chaque édition, y’en a-t-il une qui se démarque pour le fondateur? «Je dirais que la 10e édition a vraiment été un événement phare pour MUTEK Montréal: c’est l’année où l’on a franchi le cap symbolique des 20 000 entrées, soit 50% de plus qu'auparavant. C’est le moment où véritablement, MUTEK a confirmé sa pertinence et surtout, le fait qu’on était là pour rester!».

Avec la panoplie d’excellents artistes présents au festival, y’en a-t-il un qui accroche M.Mongeau plus qu’un autre. «Notre programmation est pleine d’excellents artistes, mais personnellement, j’ai un coup de cœur pour Henrik Schwarz et Bugge Wesseltoft en duo à la Maison symphonique. Il est déjà venu deux fois au festival et ça faisait un petit bout qu’on voulait le revoir et on a réussi à l’avoir. Leur disque duo est d’ailleurs un de mes disques préférés.»

Avec la belle évolution et tout l’engouement que l’on retrouve présentement autour de MUTEK que pouvons-nous espérer pour le futur du festival ? «L’an prochain signera la 15 édition de MUTEK Montréal et chaque édition anniversaire est un peu spéciale pour nous, et sera sans contredit un levier symbolique dans le développement de MUTEK. On espère pouvoir se réunir avec tous les jours de la scène numérique montréalaise pour créer le regroupement d’un printemps numérique montréalais.»

Pour plus de détails sur la programmation du festival, rendez-vous sur leur site internet, et pour ne rien manquer, leurs pages Facebook et Twitter sont incontournables!

MUTEK Montréal
29 mai au 2 juin | Plusieurs locations 
www.mutek.org