+ Toutes les playlists

Misteur Valaire tente un autre son et une autre approche de marketing avec sa nouvelle pièce

Sans crier gare, le quintette électro-funk Misteur Valaire lançait ce mardi matin un nouveau morceau intitulé Bellevue Avenue.

La bande y dévoile un son bien plus électronique que la mouture jazzy des albums Golden Bombay (2010) ou Friterday Night (2007). On croirait y entendre Qualité Motel, ce side project électro-pop qui inclut tous les membres de Misteur Valaire. Exit les instruments véritables, places aux synthés, aux boîtes à rythmes et aux samples. La chanson est en streaming ainsi qu'en téléchargement selon paiement volontaire sur le site du groupe.

La pièce est un avant-goût du nouvel album du groupe, au titre et à la date de parution encore inconnus. Un communiqué indique toutefois qu'il doit paraître «dans les mois à venir».

Deux dates de concert ainsi qu'une nouvelle stratégie de mise en marché sont dévoilées avec Bellevue Avenue. Le téléchargement de la pièce est accompagné d'offres d'abonnements mensuels à forfait aux activités de Misteur Valaire. Les usagers qui choisissent l'option à 9$ auront accès à un concert intime et exclusif les 27 et 28 mai prochains, dans un lieu à confirmer. Misteur Valaire y interprétera son nouvel album à venir.

Dans son communiqué, Mr. Label, le label de Misteur Valaire, indique que ces abonnements font partie d'un nouvel outil de promotion nommé «Ghoster» (pour ghost et partner).

Misteur Valaire avait déjà fait usage du crowdsourcing (financement par le public) pour Golden Bombay. Comme cela se fait de plus en plus, il avait convié ses fans à financer le nouvel album et avait donné un concert avec accès privilégié aux donateurs quelque temps avant son lancement.

Le groupe semble maintenant vouloir amener le concept plus loin et offrir davantage de contenu exclusif, bien que rien ne soit encore annoncé.

Le concept de Ghoster aurait également déjà été vendu à d'autres compagnies.

mv.mu