+ Toutes les playlists

Cinq catégories à surveiller aux Junos ce weekend

Regarder un gala télévisé pour avoir une idée de ce qui s'est passé en musique au cours de la dernière année équivaut plus ou moins à chercher des aliments bio au Dollarama. Ça ne va juste pas ensemble.

Si les Grammys ne font déjà pas très sérieux, les Junos représentent la version à petit budget. D'un côté, on a les marchands de teen pop comme Justin Bieber, Carly Rae Jepsen et Hedley. De l'autre, de vieux routiers à la pertinence discutable, comme Rush, Big Wreck et The Tragically Hip. Il n'y a que des Canadiens pour vouloir décerner des trophées d'excellence à tout ce beau monde.

Alors, pourquoi regarder les Junos dimanche? Parce qu'on trouve quand même quelques noms significatifs et méritants dans les quelques quarante quelques catégories qui seront récompensées. Notez que certains trophées seront remis samedi, lors du gala hors d’ondes.

1. Artiste de l'année
Parce qu'il y a une petite, toute petite chance que le prix aille à Leonard Cohen, et non aux Carly Rae Jepsen, Deadmau5, Johnny Reid et Justin Bieber qui l'affrontent. Chaque trophée remis à Leonard Cohen est une petite compensation pour Nickelback.

2. Révélation de l'année
Trois artistes fort intéressants en nomination ici: la chanteuse soul-folk Cold Specks, Grimes et The Weeknd. Aucun n'est vraiment une «révélation», mais les gros galas fonctionnent sur un fuseau horaire différent. Fait intéressant: les Junos n'avaient pas considéré comme admissibles les trois albums gratuits lancés en ligne de The Weeknd. Il est nommé pour Trilogy, la compilation qui les rassemble.

3. Album francophone de l'année
La catégorie qui nous touche de près. Amylie, Avec pas d'casque, Lisa LeBlanc, Louis-Jean Cormier et Marie-Pierre Arthur sont en nomination. Parions que ça se jouera entre les deux derniers: les Canadiens connaissent déjà Cormier pour Karkwa et Marie-Pierre Arthur pour Feist.

4. Album électronique de l'année
Une compétition vraiment solide cette année: Crystal Castles pour III, Daphni (l'alias électro de Caribou) pour Jiaolong, Grimes pour Visions, Purity Ring pour Shrines et Trust pour TRST. Chacun de ces albums est plutôt fort dans son genre. Ah, si toutes les catégories des Junos pouvaient avoir autant de gueule…

5. Album «alternatif adulte» de l'année
On passe outre la catégorie «album alternatif» parce qu'elle ne comporte que du pop-rock (à part Japandroids). Les nommés de cette catégorie-ci sont plus intéressants et presque plus edgy: Bahamas, Kathleen Edwards, Royal Wood, Serena Ryder et The Barr Brothers.

La cérémonie de remise des prix Juno est diffusée ce dimanche à 20h sur la chaîne CTV.