+ Toutes les playlists

5 raisons pour lesquelles Friends est l'un des meilleurs sitcoms au monde

Hier matin, un bruit diffus qui semblait venir de mon ordinateur m'a réveillée. C'est en l'ouvrant que j'ai réalisé que ce bruit venait de mon newsfeed Facebook (aHA!), qui hurlait de joie en partageant cet article prétendant que NBC avait confirmé le retour du sitcom Friends, non pas pour un épisode spécial de l'Action de Grâce en 2014, mais bien pour une toute nouvelle saison.

Au début j'étais comme

et puis ensuite, un peu comme

Mais n'étant pas née de la dernière pluie (eh criss non), après un peu de googlage, j'en suis venue à me dire que cet article était très douteux et ne permettait pas de tirer des conclusions bien claires.

Ouin. C'est bien plate tout ça, surtout que Friends est l'une de mes séries favorites à vie.

Laissez-moi vous expliquer pourquoi.

1. Quand le sitcom a débuté en 1994, j'avais 14 ans. Je trouvais les personnages cools et j'avais hâte d'habiter dans mon propre appartement avec mes amis. La série envoyait comme message: «la vie suce quand tu es un jeune adulte, mais tu peux choisir tes amis, ta seconde famille, et cette amitié a une valeur inestimable dans ce big bad world

 

2. J'ai appris l'anglais en l'écoutant.

 

3. Je trouvais Joey ben cute. Ouep.

 

4. J'étais passionnée par l'histoire d'amour entre Ross et Rachel.

 

5. Presque 10 ans après la fin de la série, je l'écoute encore en DVD. Friends a réussi quelque chose de rare: être un sitcom exactement dans les règles de l'art, tout en étant drôle. Il y a TELLEMENT de sitcoms plates à la télé, qui suivent exactement la recette mais qui restent hyper plates. Les sitcoms qui sont populaires de nos jours sont ceux qui trafiquent les règles, qui poussent plus loin la structure, qui s'amusent consciemment avec, qui y introduisent de l'absurde, bref, qui déconstruisent les règles de l'art. C'est vraiment cool et ça fait avancer les choses, ça change le visage de l'humour.

Mais Friends, avec sa structure classique en trois actes, son rythme ultra-serré et surtout, ses personnages, certes superficiels (ça prend ça dans un sitcom) mais profondément humains, a réussi à créer un culte de la comédie qui reflète nombre de changements sociaux des années 90 et 2000.

 

En tout cas, je trouve ça bien triste qu'il n'y ait pas de suite prévue, mais en même temps, le pari est risqué. Dix ans plus tard, est-ce que Friends aurait encore sa place dans le paysage télévisuel américain?

Aimez-vous Friends, vous? Pourquoi?