+ Toutes les playlists

5 murales de street art montréalais à (re)découvrir ce printemps!

Le street art est un plaisir constant, gratuit et sain qui parsème les métropoles du monde et les enjolive. Si pendant l’hiver, on parcourt les rues en pensant davantage au moment où on sera au chaud qu’à l’aspect visuel de la ville, le printemps est le moment parfait pour redécouvrir toutes ces œuvres d’art qui enrichissent notre paysage urbain et colorent nos coins de rue. De plus, la ville de Montréal est de plus en plus favorable au financement des murales; de nombreuses œuvres remarquables ont d'ailleurs vu le jour au cours des dernières années. Voici cinq suggestions d’œuvres qui valent définitivement une promenade à pied.

 

1. When I Grow Up I Want to Be a Kid
par A’Shop – coin Décarie / Sherbrooke O.

Réalisée l’année dernière, cette murale au nom rigolo est l'une des initiatives de la Ville de Montréal et de Prévention CDN-NDG pour enjoliver le quartier. Le collectif est également responsable de la méga madone intitulée Our Lady of Grace sur Sherbrooke O. et Madison et compte parmi ses clients le Cirque du Soleil, Red Bull et le Musée des Beaux Arts.

ashop.ca

 

2. Mission Old Brewery
par Jasmin Guérard-Alie et Simon Bachand – coin Saint-Antoine / Saint-Laurent

Inspirée de l’Expo 67, cette murale est immense. Un 24 mètres par 23 mètres de large qui trône sur la Mission avec aplomb et qui témoigne de la mémoire collective de la ville.


jasminguerardalie.ca

 

3. Spirit of Summer
par El Mac – Rosemont

Conscient de l’hiver cruel que les Montréalais endurent chaque année, le muraliste de Los Angeles nous a offert ce cadeau rayonnant. El Mac a peint ses portraits réalistes, humanistes et grandioses un peu partout dans le monde.


elmac.net

 

4. Fantom, Ether & Stare 
par Denis McCready – Mosquée Al-Omah Al-Islamiah

Inspirée du calligraphe irakien Hassan Massoudy, cette murale est riche en détails époustouflants et amène une diversité intéressante à notre paysage urbain.

 

5. En Masse à l’Espace GO
Cette murale en noir et blanc et totalement fidèle à l’esthétique d’En Masse fait sursauter agréablement tous les passants l’apercevant pour la première fois. En plein dans le débarcadère de l’Espace GO, son aspect inattendu et immersif plaît immédiatement.

enmasse.info

 

*Merci à Étienne Charbonneau pour son aide précieuse.