+ Toutes les playlists

Un cabaret inusité prendra place à la 5e salle de la Place des Arts dès le 4 avril

La cinéaste, comédienne et documentariste Anaïs Barbeau-Lavalette, et le comédien, compositeur, scénariste, etc. Émile Proulx-Cloutier ont reçu une invitation unique et originale de la part de la Place des Arts: la scène de la 5e salle leur appartient, et ce, dans un cadre de création totalement libre. Une carte blanche de mise en scène pour ce couple d'artistes (et parents!) «inspirés et engagés».

« Quand l'invitation est tombée, nous avons ressenti un grand vertige et on s'est d'abord dit: « qu'est-ce qu'on fait avec ça? », nous explique Émile Proulx-Cloutier en entrevue. « On s'est ensuite demandé, pourquoi nous? Nous n'appartenons pas vraiment au cercle des artistes qui fréquentent habituellement cette scène. » En effet, la 5e salle accueille principalement de la danse, de la danse contemporaine ou des formes d'art contemporain. 

La 5e salle sous un nouvel angle

Or, c'est justement ce que souhaitait la programmation de la Place des Arts: ouvrir une plage différente et s'éloigner un peu de la nature régulière de la salle. Et le couple Barbeau-Lavalette / Cloutier-Proulx offrait cela. Elle: l'aspect documentaire tourné vers le monde ; lui: le théâtre, le cinéma, la chanson. « La directrice de programmation était d'avis qu'il y avait moyen de créer un Cabaret qui réunirait chanson, théâtre, littérature, poésie, musique, cinéma et documentaire, le tout dans une optique de prise de parole », nous confie Émile Proulx-Cloutier.

Invitez qui vous voulez!

Pour ce faire, les deux créateurs ont d'abord invité des artistes qui les animent et les inspirent -- dont la slameuse Marjolaine Beauchamp, le musicien Thomas Hellman qui chantera Giguère ou encore le quatuor d'harmonicistes D'Harmo -- à prendre part à cette aventure, sans contrainte de thème. « Invitons-les à faire quelque chose sur scène qu'ils n'ont jamais fait », explique Émile Proulx-Cloutier. Puis, ils ont sorti le maître de cérémonie. « Exit! », nous souffle-t-il en riant! Eux-mêmes se chargeraient de créer une mise en scène qui permettrait la fluidité dans l'enchaînement des numéros, et même des réponses inusitées entre ceux-ci.

Un Cabaret qui raconte la vraie vie

Leur démarche s'est ensuite orientée vers la question suivante: « qu'est-ce qu'on pourrait faire qu'on n'a encore jamais fait ensemble? » Tirant à nouveau avantage de leurs deux forces, elle le documentaire et lui le théâtre, ils souhaitaient trouver une façon d'unir ces deux disciplines. « On voulait amener sur la scène une personne du vrai monde qui a une vie qui mérite qu'on lui consacre un film et créer un moment qui a une valeur théâtrale, mais sans contraindre cette personne à performer, tout en ayant accès à son récit et son intimité », explique-t-il. OUF!

Chaque soir, le public va donc venir à la rencontre de trois personnes qui ont des histoires de vie percutantes, et vivre ces trois moments de théâtre. « Ces gens ne sont jamais montés sur une scène de leur vie, mais nous allons leur créer un contexte théâtral à partir de l'éclairage, de la musique, d'objets, etc. », révèle-t-il. De plus, chaque représentation aura un invité-surprise spécial (Yann Perreau, Emmanuel Bilodeau, entre autres).

« Les 4, 5 et 6 avril, on veut réchauffer le monde! On offre quelque chose de charnel, de chaud et de vivant, dans une optique de proximité! », s'exclame Émile Proulx-Cloutier. « Nous avons voulu utiliser notre invitation pour donner la parole à ceux qui avaient quelque chose de fort à raconter », conclut-il.

Ça pique la curiosité tout ça!

4, 5 et 6 avril 2013 | Cinquième Salle
Place des Arts
175, rue Sainte-Catherine Ouest