+ Toutes les playlists

Deux incontournables du Festival Hip Hop de Montréal: Talib Kweli et Manu Militari

Pour la prise deux du Festival Hip-Hop de Montréal, les organisateurs ratissent plutôt large. Franco ou Anglo, d’ici ou d’ailleurs, tout y passe.

Il faut surtout noter le retour dans le 514 de Talib Kweli, qui était passé en 2011 avec Mos Def (en tant que Blackstar). Kweli se fera ouvrir le chemin du Club Soda par Ceasrock et Koriass, fraîchement revenu de South By Southwest.  La scène locale aura une soirée complète qui lui sera dédiée, réunissant plein de monde, dont SPS, le Casse-Croûte, 12 Singes, etc. Manu Millitari fera quant à lui  sa rentrée montréalaise, et Booba ramènera ses tatouages au Métropolis.

Montréal prenant peu à peu sa place en matière de hip-hop latino, une soirée lui sera consacré avec, entre autres, Augua Negra et les très latinos Payz Play Supa Deejayz en after-party.

Joueur de deuxième trio du Wu Tang Clan, Masta Killa avait au départ été annoncé comme une des têtes d’affiche du festival, mais son spectacle est reporté au mois de mai prochain. Dommage pour l’événement, qui avait dû annuler le spectacle de Young Jeezy lors de sa première édition. Mais les amateurs de la vraie école seront contents de savoir que c’est le rappeur et (surtout) producteur émérite Large Professor qui se chargera de remplir le vide.

Quand je disais que le festival ratissait large: il offre aussi un karaoké hip-hop et un Couscous Comedy Club, soit une soirée d’humour où on bouffe du couscous. On y fera, pour l’occasion, un spécial hip-hop. Large.

Festival Hip Hop de Montréal
Du 28 mars au 1er avril
mtlhhf.com