+ Toutes les playlists

Le Français Breakbot, collègue de Justice, joue à Montréal cette semaine et est très attendu

Quand le premier morceau publié d’un producteur électro est un remix de Let there be light de Justice, ça aide à faire sa marque. D’autant plus s’il est graphiste de formation et a participé à l’élaboration de la pochette de leur désormais mythique album . Signer sur Ed Banger (le même label qu’eux), c’est la suite logique.

C’est ce qui est arrivé à Breakbot (vrai nom: Thibaut Berland, natif des Yvelines, tout juste à l’ouest de Paris). Il y a fait paraître son deuxième EP, d’ailleurs très bien reçu par la critique, tout en s’adonnant à des remix de haut niveau: Röyksopp, Digitalism, Metronomy, Chromeo, Charlotte Gainsbourg, MGMT et plusieurs autres lui ont confié une ou plusieurs de leurs chansons.

En 2012, finalement, il sort un album complet, By Your Side, aux sonorités carrément disco/funk. On y retrouve entre autres son single Baby I’m Yours, qui avait déjà connu un certain succès non seulement en France, mais aussi sur les autres grandes scènes électros mondiales.

Très attendu, donc, cet album, surtout suite à des prestations étonnantes, remarquées un peu partout dans le monde. On a dit de Breakbot que c’était toute l’antithèse d’un concert électro froid et sans âme. Et pour cause: le Français prend tout ça bien à la légère (au contraire des très sérieux Justice, justement, dont les concerts autant que l’image sont réglés au quart de tour).

Après tout, un artiste qui sort un simple sur un vinyle en chocolat, ça ne peut qu’être de bon augure pour la suite...

Breakbot
14 mars | Belmont
4483, St-Laurent
avec Mayday et Why Alex Why?
facebook.com/breakbot/info