1. Braided Hair (f. Speech and Neneh Cherry)
2. Blue Rodeo - "Lost Together" [Official Video]
3. Robert Plant | '29 Palms' | Official Music…
4. Of Monsters And Men - Dirty Paws (Official…
5. Coeur de pirate Comme des Enfants Paroles
6. Chalk Circle - Me, Myself & I (The Great…
7. Great Big Sea - Rant & Roar (Official Lyrics)
8. k.d. lang - After the Gold Rush
9. Gladiator Theme • Now We Are Free •…
10. Shawn Mendes - There's Nothing Holdin' Me…
11. Chantal Kreviazuk - Into Me - Official Music…
12. Drake - Signs [Audio]
13. Adam Cohen Matchbox Union Chapel London,…
14. Fiona Apple - Paper Bag
15. Cowboy Junkies Misguided Angel
16. k-os - Crabbuckit
17. Robbie Robertson & The Red Road Ensemble…
18. R.E.M. - Everybody Hurts (Official Music…
19. Quake Matthews - Just Another Love Story…
20. Dire Straits - Romeo and Juliet HD
21. Ruth B. - Lost Boy (Official Video)
22. The Script - The Man Who Can't Be Moved
23. Wheat Kings by Tragically Hip
24. Peter Gabriel - The Book of Love
25. The Reklaws - Hometown Kids (Audio)
26. Del Amitri, Nothing ever happens lyrics,…
27. Sarah McLachlan "Song for a winter's night"…
28. Just Like That - Charlotte Cardin lyrics
29. Mad World - Gary Jules
30. Luis Fonsi, Daddy Yankee - Despacito ft.…
31. Michael Penn - No Myth
32. Reuben and The Dark - Bow and Arrow
33. Pierre Lapointe - La forêt des mal-aimés
34. P!nk - Just Give Me A Reason ft. Nate Ruess
35. Hawksley Workman - Autumn's Here (live)
36. Alessia Cara - Scars To Your Beautiful
37. Zachary Richard - Au bord du lac Bijou -…
38. Hedley - Hello
39. Edie Brickell & New Bohemians - Circle
+ Toutes les playlists

Critiques CD: Lost Animal | Ex Tropical

Que voilà un projet et un album bien nommés! Il y a en effet quelque chose de bestial et de désespéré dans le chant parlé très râpeux de l’Australien Jarrod Quarrell. Dylan, Lou Reed et Britt Daniels (Spoon) viennent à l’esprit lorsqu’on l’entend supplier son amour au lendemain d’une nuit mouvementée dans l’excellente Say No to Thugs. Puis, ce très particulier enrobage musical : un alliage bien brut, quoiqu’adroit, de rythmes programmés et d’arpèges de synthé bon marché, qui fait effectivement penser à des vacances sous les tropiques qui auraient mal tourné. Quelque chose comme Leonard Cohen époque I’m Your Man rencontrant Duran Duran et Beach House. Quarrell joue la carte de la théâtralité à fond, mais ses chansons sont extrêmement bien ficelées. Tout le cachet mélodique qui manque à son chant est bien tissé au cœur des trames. Résultat : une pop unique, très cinématographique, qui dépayse à souhait.