+ Toutes les playlists

Critiques CD: Avec pas d'casque | Dommage que tu sois pris EP

Quiconque a vu Stéphane Lafleur et cie sur scène depuis 2008 a entendu quelques-unes de ces chansons en concert déjà. Elles ne se sont pas rendues jusqu'à l'album Astronomie (2011), mais elles ont infiltré bien des mémoires. Pour celles-là comme pour les profanes d'Avec pas d'casque, le groupe a bien su agencer ses fonds de tiroir en vue de ce nouveau EP. Tandis que Walkie-Talkie poursuit dans la lignée crépusculaire et intime, sertie de vibraphone d'Astronomie, et que Jamais plus mort renvoie au minimalisme plus absolu des premières heures du groupe, Dommage que tu sois pris, j'embrasse mieux que je parle, figeant aveu de vulnérabilité au féminin, se tient à part dans le répertoire du groupe de par son raffinement. En dépit du contexte, aucun de ces titres ne sent les restants. Certains d'entre eux, comme Walkie-Talkie et la pièce-titre, s'imposent même parmi les meilleurs que Lafleur ait signés. La réalisation épurée d'Éric Villeneuve (du clan Adamus) met bien en valeur l'identité de plus en plus assumée de ce joueur important qu'est Avec pas d'casque. Bref, un autre bon coup pour le groupe.