+ Toutes les playlists
Victime de la porn
20 décembre, 2012 - 16:04

Victime de la porn: la déprime des Fêtes

Pour Noël, on m’a offert une super chaise d’ordinateur Herman Miller. Je n’étais donc pas surpris de voir arriver cette IMMENSE boite de carton par la poste. Il reste que pendant que je la trainais dans mon salon, une idée m’a traversé l’esprit:

« Hey, peut-être qu’on m’a livré une chick. »

Une chick de Noël!  Peut-être que je vais ouvrir cette boite et ce sera Jessie Rogers ou Bella Moretti.

(Les filles peuvent s’imaginer le gars qu’elles veulent, tant que ce n’est pas James Deen qui m’énerve.)

« Hey baby! Merry XXXmas! »

Bon, la phrase est un peu clichée, mais ce n’est pas grave. Voilà un cadeau qui a de la gueule! Ça t’agrémente un temps des Fêtes sur un méchant temps. Quelqu’un qui tient vraiment à toi (et qui est crissement riche et convaincant), il t’offre quelque chose comme ça.

Bon, je sonne ingrat pour un gars qui se fait offrir une Herman Miller, mais c’est comme ça. Chaque année où je traine mon célibat à la période des Fêtes, j’ai le vagin sableux et je me mets à bougonner.

Je vis bien mon célibat à une seule condition : je dois avoir l’espoir, la possibilité de rencontrer The One par hasard. Dans le temps des fêtes, ces chances-là dropent à zéro. Tout le monde sait qu’on ne se match pas dans le temps des Fêtes.

C’est comme dans un vieux sport qui existait jadis qu’on appelait le « hockey ». La légende veut qu’on y faisait une trêve d’échanges autour de Noël. C’est la même chose pour les couples dans la vie. Aucune transaction côté amourettes autour de Noël. T’es toujours en famille! Donc à moins d’être barman ou d’animer un talk-show ou de mettre cocu un cousin, l’heure est aux (criss de) bilans.

Et si tu termines l’année tout seul, tough de ne pas avoir cette impression d’avoir tourné en rond. Forcément, t’as dû te planter quelque part. Et du coup, tu reconsidères toutes tes histoires de l’année en te posant plein de questions.

N'ai-je pas pris assez de risque? Ai-je trop focussé sur ces personnes jolies mais un peu dummy? Devrais-je revoir ma politique sur les groupies? Peut-être que mon cœur est encore à off? Peut-être que je n’ai pas vraiment essayé pour vrai et que j’attends que tout soit parfait? Peut-être que peut-être que peut-être…

« Peut-être que c’est pas la vie qui est plate, c’est moé. »

(Paraphrasage d’APDC.)

Et pendant toutes ces remises en questions particulièrement emo, les réseaux sociaux en profitent pour faire ce qu’ils font de mieux : cracher le bonheur des autres dans ta gueule.

Les fameux couples qui sont tellement heureux qu’ils doivent partager leur trop-plein à toute la planète. Le sous-texte est toujours tellement gros qu’on ne peut le mettre qu’en majuscule.

« CHECKEZ COMME ON A DU FUN PENDANT NOTRE SOUPER ROMANTIQUE! » 

« CHECKEZ COMME ON A DU FUN DANS CE LIEU TOURISTIQUE! »

« CHECKEZ COMME LE CUMSHOT S’EN VIENT VITE DANS MA FACE! »

« GNEUH GNEUH GNEUH GNEUH GNEUH! »

Désolé, je suis incapable de prendre ça de façon mature. Pourtant, quand on est célibataire, on se jure qu’on ne deviendra jamais comme un de ces couples maudits de poseurs, mais clairement, quelque part dans le processus, notre cerveau glitch.

De toute façon, je sais bien que je ne devrais pas être si envieux et si laid. Mais je n’ai pas envie d’être raisonnable, j’ai envie d’aller pisser sur le gui pour que ça leur dégoutte dessus.

Et encore plus, j’ai envie qu’il y ait une fille dans cette boite. Ou un immense gâteau. (Du moment qu’il y a une fille dedans.)

Finalement, j’ai ouvert la boîte et..............!

Bon, OK, c’était bien une chaise.

Je sais, gros punch percutant. La grosse boîte contenait cette super chaise avec garantie de 12 ans, bon soutien, douce pour le dos et tout. Hmmmm…! (Non, je ne suis pas payé pour la plug.) Mais ce n’est pas tout. Si l'on considère toute la porn que je consommerai assis sur cette chaise, la grosse boîte contenait aussi pas mal d’ironie.

Envoye dans ma chambre, maudite chanceuse.