+ Toutes les playlists
Tegan and Sara
14 décembre, 2012 - 16:04

Le duo Tegan and Sara présente un avant-goût de son nouvel album à Montréal ce week-end

Il n'y a pas à dire, le tandem originaire de Calgary, maintenant partagé entre Vancouver (Tegan) et Montréal (Sara), a bien changé depuis ses débuts sous le nom de Plunk, à la fin des années 90.

Originalement portées sur un folk-pop acoustique, à la manière d'Ani DiFranco, les sœurs jumelles, toutes deux ouvertement lesbiennes, ont éventuellement bifurqué vers une sorte d'indie-pop poli. Et maintenant, il semble qu'elles se dirigent vers le dance.

C'est du moins ce que suggère «Closer», la nouvelle chanson que le duo a lancée en septembre. Premier extrait de Heartthrob, un nouvel album attendu le 29 janvier prochain, le titre est tout en claviers lustrés et en rythmes pulsatifs.

Tegan and Sara ont-elles été à ce point affectées par leurs collaborations ponctuelles avec les David Guetta, Tiësto et Morgan Page?

Tout indique que le prochain chapitre sera hybride. Certainement moins axé sur les guitares que l'album Sainthood (2009), qui avait été réalisé par Chris Walla de Death Cab for Cutie.

On n'a qu'à jeter un œil aux collaborateurs engagés pour Heartthrob: Justin Meldal-Johnson (bassiste de Beck), Joey Waronker (batteur qui a accompagné tout le monde, d'Elliot Smith à Norah Jones), Greg Kurstin (réalisateur pour Ke$ha et Kelly Clarkson, mais aussi pour Santigold et The Shins), Mike Elizondo (réalisateur pour Fiona Apple et Regina Spektor, mais aussi pour Snoop Dogg)…

Avec un tel équipage et l'avant-goût livré cet automne, on peut parier sur un nouveau chapitre plus varié, voire plus commercial, mais probablement encore fidèle aux racines du tandem. Plus d'indices à venir ce weekend.

Tegan and Sara
16 décembre | Métropolis
59, Ste-Catherine E.
avec Diana
teganandsara.com