+ Toutes les playlists
Victime de la porn
13 décembre, 2012 - 15:03

Victime de la porn: la plus adorable porn du monde

La plus jolie des groupies m’a envoyé la plus adorable des pornographies. Vraiment le genre de projet que j’aurais aimé tourner! (Derrière la caméra, on s’entend.) Le concept est plutôt simple: une femme doit lire un bout de roman alors qu’un vibro lui travaille subtilement l’entrecuisse.

Ça te brouille une concentration sur un méchant temps!

Bon, c’est probablement NSFW, mais c’est PRESQUE safe for work si tu ne mets pas le son. (Mais bon, tu vas vouloir mettre le son!)

Hysterical Literature: Session One: Stoya:

http://youtu.be/PQuT-Xfyk3o

Hysterical Literature: Session Two: Alicia

http://youtu.be/nHt4IEyYuyQ

Hysterical Literature: Session Three: Danielle

http://youtu.be/nEx2zQ_0Inc

Hysterical Literature: Session Four: Stormy

http://youtu.be/lUARpT4JJew

Hysterical Literature: Session Five: Teresa

http://youtu.be/oRC2UH9X27Y

Trop cool, hein? C’est à peu près la porn parfaite parce que:

  1. C’est bandant.
  2. Ça ne complexe personne.
  3. Personne ne pleure.
  4. Ça semble authentique.
  5. C’est dispo sur Youtube (qui est assez frigide habituellement.)

Bon, là, je sais que certains vont dire que ce n’est pas de la VRAIE porn. J’imagine que ça dépend de votre définition. Il y a des gens pour qui la pornographie, c’est de tout montrer en gros plan. Dans ce cas-là, c’est vrai qu’on ne va pas sous la table faire un zoom-in de la snatch qui se contracte. Mais ce sont quand même des filles qui sont filmées dans l’unique but d’obtenir un orgasme à l’écran. Et une fois que la petite mort est passée, on wrap tout et on arrête. Je ne sais pas ce qu’il vous faut de plus. (Un cumshot gratuit du technicien?) Vous n'allez quand même pas me sortir que le noir et blanc  rend ça «érotique»! (Whatever that means.)

Ça a beau être créé par un artiste comme Clayton Cubitt et il a beau essayer de ramasser de l’argent pour des bonnes causes dans le processus, ça demeure de la porn. Et comme je disais: de la bonne porn. Du good clean fun qui donne solidement le goût (et un peu de precum).

Chaque fois que quelqu’un fait une montée de lait sur la porn, on devrait lui montrer ce genre de vidéo (ou lui faire essayer le concept). Mais bon, les bitcheux de porn ne se basent que sur ce qu’ils voient à Super Écran autour de minuit et vingt…

Là, c’est difficile de trouver quelque chose à critiquer là-dedans. (À part si les filles ne sont pas ton truc, ‘mettons.) Personne ne fait pitié. Elles ont toutes l’air (très) heureuses d’être là. Elles sont jolies sans être parfaites ou «plastiques». (Whatever that means.) En fait, elles sont juste parfaitement adorables.

Leur totale incapacité à se contrôler... Argh!

(D’ailleurs, pour les filles matchées qui veulent envoyer un truc cochon à leur homme, créer votre propre vidéo du genre torche par 1000 fois la classique photo de vous et votre 200$ de lingerie.)

Il n'y a rien de plus excitant que de voir une fille perdre le contrôle par plaisir. Bon, c’est certain que c’est encore très soft pour certain, mais justement, je trouve ça rassurant de triper sur des trucs soft. Rassurant de voir que ce qui m’excite le plus, c’est encore de voir une femme simplement perdre le contrôle, et venir très fort.

Bon. Je pense que je vais aller faire quelques téléphones.