+ Toutes les playlists

Cindy Boyce, une jeune photographe montréalaise à l'impressionnant portfolio s'expose

Cindy Boyce photographie pour nous le nightlife montréalais et depuis quelques temps, on se l'arrache! Elle me dit courir sans arrêt d'un contrat à l'autre; elle revient tout juste d'Islande pour un projet, est photographe officielle des RIDM, collabore pour des magazines comme le ELLE Québec et Châtelaine, en plus d'exposer dès le 16 novembre une série de photos à l'Atelier b. W-o-w! C'est une fierté de chez nous et je tenais à saluer son talent.

Son expo 

C'est à Chromatic, l'évènement artistique annuel organisé par MASSIVart que j'ai découvert ses clichés artistiques. De petites photos minimalistes prenant le format Instagram. Tout le contraire de ce qu'on voit circuler habituellement sur le Web signé Cindy Boyce, c'est-à-dire des photos de festivals, de crowds en délire et des portraits d'artistes. Ici, rien de ça.

Quelques mois après Chromatic, les créatrices derrières l'Atelier b. la sélectionne pour l'expo mensuelle qui orne les murs de la boutique. Les clichés exposés font partie d'une série de photos intitulée Gris Mélancolie et ont été prises à partir de son iPhone. « Le iPhone est le polaroïd du moment. Il me sert à capter les petits moments du quotidien. Le fait de l'avoir toujours dans ma poche pour saisir instantanément un moment, m'a inspiré cette série. Ça suit un filon de paysages minimalistes et épurés, de jeux de lignes et de lumière ainsi que de tons de gris, quasi monochrome. C'est un peu comme le calme après la fête. »

Les trois photos dans cet article font partie des onze exposées à l'Atelier b.

Ses projets

Tout juste de retour d'Islande, Cindy réalise un projet personnel qui sera dévoilé prochainement et mettant en scène ces paysages paradisiaques dont le Blue Lagoon (photo plus bas). Le rêve quoi! Il y a quelques semaines, elle a photographié la Tournée Sirius XM à travers le Québec, ce qui lui a permis de réaliser une série de portraits de musiciens. Dans l'édition du mois de novembre du ELLE Québec, Cindy signe aussi trois reportages. Son nom se retrouve sous Société Perrier, la Scène 1425, les RIDM, le NIGHTLIFE.ca bien sûr et j'en passe. Bref, elle est partout !

Je lui ai demandé quel serait son projet de rêve et sans hésiter elle affirme « de partir un mois rejoindre ma tante qui y est missionnaire au Brésil avec des femmes monoparentales pour un photo-reportage. Ça prendra réalité probablement début 2013. » Extrêmement hâte d'en savoir plus.

D'ici là, je lui souhaite les projets les plus fous pour l'avenir. On ira voir assurément son expo dès vendredi. Et toi aussi !

Suivez-là sur sa page Facebook.

Expo Cindy Boyce
Atelier B.
Du 16 novembre au 9 décembre