+ Toutes les playlists
7 novembre, 2012 - 17:05 The Men

The Men, l'un des groupes rock les plus intéressants du moment, revient samedi en ville. Be there.

Le simple fait d'appuyer sur une pédale de distorsion garantit d'aboutir dans l'une ou l'autre des catégories suivantes: rock, grunge, punk ou métal. Ne reste ensuite que le qualificatif à choisir.

Mine de rien, le quatuor new-yorkais The Men a réussi à faire mentir cette règle, au printemps, en lançant Open Your Heart, un troisième album mordant à souhait, mais qui défie assez bien les étiquettes. Est-ce du punk? Est-ce du grunge? Juste du rock? On sait à tout le moins que «métal» peut être exclu de la liste…

À la fois cinglant à souhait et extrêmement mélodique, Open Your Heart rappelle à quel point la musique qu'on entend est typée. The Men combine un peu du Velvet Underground, de Dinosaur Jr., de Fugazi et des Buzzocks, mais il ne tombe pas dans la nostalgie d'une époque en particulier et donne l'impression d'apporter du nouveau à l'équation rock.

Formé des chanteurs et guitaristes Mark Perro et Nick Chiericozzi, du bassiste Ben Greenberg et du batteur Rich Samis, le groupe a lancé deux albums plus crus et agressifs (Immaculada, 2010, et Leave Home, en 2011) avant d'élargir ses horizons pour Open Your Heart. Comme il se doit, l'album a reçu l'aval du magazine Pitchfork, qui lui a décerné la mention « Best New Music». La visibilité de The Men a depuis considérablement augmenté.

Qui plus, Open Your Heart n'est que la pointe de l'Iceberg. Live, le groupe montre une autre facette, plus complexe et travaillée, de ses talents, dont l'album est assez peu représentatif. Leur visite au Il Motore au printemps dernier compte parmi les très bons concerts montréalais de 2012.

Un quatrième opus est en préparation pour le printemps 2013.

The Men
10 novembre | Cabaret Underworld
1403, Ste-Élisabeth
avec Solids, Beliefs et Modern Primitive
wearethemen.blogspot.ca