+ Toutes les playlists

Critiques CD: C2C | Tetr4

«Les Français comprennent toujours tout après tout le monde, mais quand ils ont finalement compris, ils font comme s'ils comprenaient mieux que tout le monde», m'a un jour dit un artiste français à propos de ses compatriotes. Le premier album de ce collectif de DJ nantais, formé de 20Syl et de Greem (aussi de Hocus Pocus), ainsi que d'Atom et de Pfel (aussi de Beat Torrent), tend à appuyer une telle observation. Tetr4 est un ambitieux amalgame d'un peu tout ce que le hip-hop et l'électro ont apporté depuis la dernière décennie. Soul rétrofuturiste à la Gnarls Barkley? Check. French touch? Check. Beats électrorap à la californienne? Check. Scratch? Thèmes gangsta grandiloquents sertis de piano, de cuivres et de chœurs? Check, check et recheck. Ne manquent que les allusions dubstep. Donc va pour la vision, l'éclectisme et le savoir-faire – les productions sont adroitement tissées –, mais quelque chose fait quand même défaut à ce Tetr4. On n'y trouve point assez de cette colle, de ce ballant essentiels à tout funk qui se respecte. Sa facture hyperpolie manque de basses fréquences et de croustillant. La surenchère sans l'essence.