+ Toutes les playlists
Albums
16 octobre, 2012 - 22:10

Critiques CD: Godspeed You! Black Emperor | 'Allelujah! Don't Bend! Ascend!

Le simple fait que Godspeed ressurgisse sur album après dix ans, alors qu'on ne croyait le groupe réuni que pour la scène, est déjà assez inattendu. Mais les surprises n'arrêtent pas là. On sent la bête respirer sur ce quatrième album. Plus vigoureusement, même, que sur Lift Your Skinny Fists Like Antennas to Heaven (2000) ou sur Yanqui U.X.O. (2002). Ces deux albums, après tout, étaient le prolongement mécanique, quoiqu’habile, d'une formule mise au point (et exprimée parfaitement) sur F#A# (1997). Avec 'Allelujah! Don't Bend! Ascend!, Godspeed renouvelle enfin sa proposition. Exit les suites répétitives de drones dissonants, de crescendos et d'explosions mélodiques. À la place, Godspeed cherche et fouille fébrilement. Il débouche tantôt sur des textures épineuses («We Drift Like Worried Fire»), tantôt sur des riffs bien sombres, presque stoner («Mladic», qui nous rappelle le printemps 2012 avec ses samples de casseroles en conclusion). Souvent, ce renouvellement passe par le «jam« – on sent que les chansons ont été taillées dans les improvisations, mais il y a une vigueur ici qu'on n'avait pas senti depuis longtemps chez Godspeed.