+ Toutes les playlists

Critiques CD: Daphni | Jiaolong

Dès les premières minutes de ce premier album, on reconnaît la signature de Dan Snaith, alias Caribou. Daphni est son nouveau pseudo électro, résultat de tournées avec Radiohead et d'incursions répétées dans l'univers du remix, mais la connexion avec Caribou demeure évidente d'un bout à l'autre. Même si les échantillonnages et les machines à rythme ont pris la place des instruments véritables, et même si les rythmes vont du techno martelant («Yes, I Know») au techno minimal («Ye Ye», «Light») en passant par les breaks mondialisants («Coz-Ber-Zam-Ne Noya», «Pairs»), Snaith démontre le même amour pour les sonorités épurées et les effets sonores qui donnent une impression de mouvement à la musique, un profond effet 3D. Tout comme Swim de Caribou, Jiaolong est densément psychédélique, mais agréable et accessible tout à la fois. Daphni a l'œil sur le dancefloor, mais sa touche inventive, ludique et mélodique rend Jiaolong tout aussi appréciable pour l'écoute au casque ou de salon. Et avec Snaith aux commandes, on sait qu'il risque de mieux vieillir que l'album électro moyen.