+ Toutes les playlists
Foxtrott
26 septembre, 2012 - 9:09

La Montréalaise Foxtrott nous parle de ses 5 gadgets musicaux préférés

Marie-Hélène L. Delorme, alias Foxtrott, a déjà bien fait sa marque sur la scène montréalaise, même si elle n’avait jusqu’à maintenant aucune parution à son actif. On l’a d’abord connue en tant que MHMHMH, via ses remix pour les Lesbians on Ecstasy, puis pour avoir mitonné «Rue Ontario» avec Bernard Adamus.

En 2011, sa métamorphose en Foxtrott a été bien remarquée. Les deux pièces publiées sur sa page Soundcloud lui ont valu des apparitions à la télé, dans des magazines ainsi que des apparitions sur scène avec Theophilius London, YACHT et Yuksek, notamment. On a pu constater que Foxtrott n’était pas qu’une affaire de studio: sur scène, elle peut manier sa multitude de machines et chanter sans perdre le fil.

Cette semaine, Foxtrott lance enfin un premier EP officiel: Shields, un trois-titres disponible en téléchargement selon paiement volontaire sur sa page Bandcamp.

À cette occasion, nous avons demandé à Marie-Hélène de nous parler de ses cinq bidules favoris, parmi tous ceux qu’elle utilise pour créer sa musique. Voici ce qu’elle avait à dire:

1. Toute la famille des vieux synthétiseurs monophoniques des années 70 dédiés au marché du «consommateur». Je les aime tellement. Tous.

2. Mon rack d’écho de marque inconnue à 30 $, que j’ai trouvé il y a quelques années et que j’utilise partout, tout le temps. Quand je le pousse un peu trop, il distortionne et je l’aime encore plus.

3. Les orgues en général. Mon combo organ rouge de 1969, des orgues de maison, bons, pas bons. J’en ai quatre, mais j’ai aurais au moins 20 si je n’avais pas de colocataire ni de limite de crédit. Eux aussi, ils ont tous leur personnalité.

4. Mes moniteurs chéris Focal Twin6 Be. Ils sont bons, ils sont beaux, ils font que quand tu fais quelque chose, tu sais ce que tu fais et tu le fais bien.

5. Mon Crock Pot Digital Travel Slow Cooker SCCPVL610S (une mijoteuse programmable). Parce que tu mets des bonnes choses dedans, tu t’en vas traîner avec tes autres machines, et quand tu as fini, ça sent bon et tu te sens choyée par la vie. C’est le contraire du fast food et ça demande autant d’efforts.

Shields: sortie le 25 septembre via Bandcamp