+ Toutes les playlists
11 septembre, 2012 - 14:02 Les Appendices

Tout ce que tu as toujours voulu savoir à propos des Appendices

Des imitations de fruits, des chansons sur la coupe Longueuil et à propos d'un beau cube, un festival du badaud: les médias ont toujours eu de la difficulté à classer les Appendices dans une catégorie d'humour en particulier et c'est exactement ce qui plaît aux fans de l'émission.

Ils sont 5 gars (Julien Corriveau, Jean-François Chagnon, Jean-François Provençal, Dominic Montplaisir et Dave Belisle) et 2 filles (Sonia Cordeau et Anne-Élisabeth Bossé) et ils sont fin prêts à présenter leur 5e saison le 12 septembre prochain à Télé-Québec.

De plus, ils cumulent cette année un total de 11 nominations au Gala des prix Gémeaux (8 pour leur propre émission et 3 pour l'émission spéciale Malade! pour laquelle ils ont travaillé).

Fiers de ces accomplissements, les gars dévoilent pour NIGHTLIFE.CA 10 faits et anecdotes que bien peu de gens connaissent à leur sujet.

1. La tendre enfance
Les Appendices, ç'a commencé au milieu des années 1980. Dominic et Julien étaient voisins quand ils avaient 7 ans et jouaient aux Playmobil ensemble. Jean-François Chagnon, Dominic et Dave se sont connu en secondaire 1 alors qu'ils partageaient leurs casiers. Pendant ce temps, Julien vivait en Afrique et s'est lié d'amitié avec eux lorsqu'il revenait au Québec pendant les vacances d'été. C'est en secondaire 3 et 4, dans les ateliers d'improvisation que le groupe a rencontré Jean-François Provençal et Sonia. Anne-Élisabeth s'est jointe à eux quelques années plus tard, en les cotoyant dans le milieu de l'improvisation à Montréal.

2. Des tournages périlleux
Pendant le tournage de la première saison, Jean-François Chagnon a fait une commotion cérébrale alors qu'il était déguisé en mascotte de lion. Il devait tomber par terre, mais s'étant cogné dans son casque de tête de lion, il a brièvement perdu conscience. L'équipe croyait qu'il se reposait et ne s'est donc pas portée à son secours. Chagnon lui-même ne s'est pas rendu compte qu'il s'était évanoui. Il s'est relevé et a continué sa journée et ce n'est que 2 jours plus tard qu'un médecin lui a signalé qu'il avait fait une commotion cérébrale.

Lors du tournage de la 5e saison, alors qu'ils filmaient un sketch dans des montagnes russes, l'estomac de Dominic n'a pas vraiment apprécié la dizaine de prises nécessaires au sketch...

3. Personne dans le groupe n'a étudié à l'École de l'humour
Bon, on s'entend que ce n'est pas un pré-requis absolu pour faire une carrière d'humoriste, mais le fait qu'ils viennent d'horizons différents a contribué positivement à leur style d'humour. Chagnon possède un baccalauréat en communications ainsi qu'un diplôme de l'INIS en scénarisation de dessins animés. Provençal a étudié en création littéraire et en histoire de l'art, Dave Belisle a une formation en enseignement du théâtre, Dominic a son bac en cinéma, Julien cumule un bac et une maîtrise en philosophie et Sonia et Anne-Élisabeth sont diplômées du Conservatoire d'art dramatique de Montréal.

4. Un appart de gars
Les gars ont tous habité à un moment donné dans le même appartement, que la mère de Provençal surnommait affectueusement "le trou à marde".

5. Le rire unanime
Voici maintenant deux saisons que les Appendices ont un contrôle créatif total de leur émission. Ce sont eux qui écrivent, réalisent, composent et enregistrent la musique, mettent au point les effets visuels et l'animation, jouent dans les sketchs et s'impliquent dans le montage des émissions. Ils se divisent les tâches selon leurs expertises individuelles, mais chaque décision créative doit être prise à l'unanimité et le critère principal qui détermine une décision, c'est que ça doit faire rire tout le monde.

6. L'humour et rien d'autre
Les Appendices sont vraiment dans leur élément en humour et ne pourraient pas vraiment faire autre chose que de la télé. Leurs emplois précédents le prouvent de façon éloquente:
Dominic, qui est daltonien, a eu la bonne idée de travailler comme technicien chez Bell. Savoir reconnaître les couleurs des fils à couper a été un défi pas toujours réalisé avec succès.
Julien lui, a déjà donné des ateliers de cirque pour enfants et il a pris une petite fille pour un petit gars alors que c'était clairement un groupe de 10 petites filles.
Jean-François Provençal travaillait chez Zellers quand il avait 16 ans et on pouvait le retrouver régulièrement caché dans des boîtes de l'entrepôt en train de faire des siestes.

7. Drôles de geeks
Les Appendices sont de véritables geeks de l'humour et possèdent une grande connaissance de l'humour américain, britannique et français. Ils sont de grands fans des Monty Python, The Office, Demetri Martin, Tim & Eric, Flight of the Conchord, Aziz Ansari, Ricky Gervais, Steve Carrell, 30 Rock, Parks & Recreation, François Pérusse, Bruno Blanchet. Ce qui a cimenté leur amitié, c'est leur admiration commune pour les Simpson et La Fin du monde est à 7h. Ils consomment aussi énormément de culture générale et populaire, ce qui influence aussi grandement leur écriture.

8. Jokes de m...
Ils ont plus d'anecdotes de diahrrée explosive qu'il n'y a de mots dans cet article.

9. Les catégories, c'est absurde
Les médias et les critiques les ont classé dans la catégorie absurde, déjantée, mais eux-même considèrent que leur émission est beaucoup plus éclectique en terme d'humour. Dans la nouvelle saison, on y trouve de la parodie, de l'humour de situation, de la critique sociale, en plus de l'absurde et de l'humour juste… niaiseux. D'ailleurs, selon eux, il n'y a pas un type d'humour meilleur qu'un autre, tout peut être drôle, du jeu de mots intellectuel et référentiel jusqu'à l'humour le plus puéril, tout dépend de l'angle qu'on choisit, autrement dit, de la façon de raconter la joke.

10. Du gratin, mais pas cheezy
Pour la seconde saison consécutive, les Appendices ont invité leurs vedettes préférées à venir jouer dans leur émission. Par exemple, Pierre Lapointe (invité de la première émission de la saison) est venu chanter des chansons dans un registre plutôt inhabituel. On verra également plus tard dans la saison une Véronique Cloutier dans un anti-casting surprenant.

 

Les gars font dire qu'ils seraient heureux de vous voir à la projection publique de la première émission de leur 5e saison, ce mercredi le 12 septembre au Salon Officiel.

Pour vous faire patienter, voici un aperçu de ce qui vous attend:

 

Les Appendices
Les mercredis à 19h à Télé-Québec
lesappendices.téléquébec.tv

Projection publique de la première émission
Mercredi le 12 septembre, 18h30, au Salon Officiel
Gratuit
Événement Facebook