+ Toutes les playlists

Victime de la porn: avoir l’air de s’essayer

Je DÉTESTE avoir l’air de m’essayer.

(Dans le sens d’avoir l’air de cruiser quelqu’un.)

C’est problématique parce que tout le monde le sait: l’avenir appartient aux gens qui cruisent tout. Trop-plein d’orgueil mal placé.

Je pense que dans toute ma vie facebookienne, je n’ai jamais fait une friend-request à une fille cute sans avoir un solide alibi. N’importe quoi pour ne pas avoir l’air de l’essayer. Dans la rue, je peux aider un gars à sortir son char de la neige ou tenir la porte à une vieille madame qui rush à sortir d’une station de métro, mais si c’est une fille à mon goût: fuck off! Qu’elle s’arrange!

Des fois que j’aurais l’air de faire ça pour la draguer! C’est beaucoup trop de pouvoir à donner à quelqu’un.

Bon, je sais bien que c’est un comportement stupide, mais je suis loin d’être tout seul avec ma névrose. Presque chaque fois qu’une lectrice m’écrit, elle commence son texte avec une formule qui varie sur le même thème:

 - «Je ne veux pas avoir l’air groupie, mais…»

 - «Bon, tu vas penser que je dis ça pour fourrer avec toi, mais…»

 - «Je sais que la photo où je squeeze mes boules envoie peut-être un message ambigu, mais…»

Et c’est cave parce la plupart du temps, on fait tout ça bien avant de savoir si on est intéressé pour vrai. On essaie juste de se préserver l’honneur au cas où.

C’est encore pire dans un contexte public. Ça arrive tout le temps sur le web. Si tu jases à quelqu’un d’attirant sur Twitter (ou ailleurs), c’est une question de temps avant que quelqu’un d’autre s’en mêle.

Il y a TOUJOURS un Gino ou une Ginette qui s’en mêle et qui scrape complètement le pseudo-moment!

Quelqu’un qui ne se fait pas chier avec la subtilité (ou la classe) et qui te fait te demander «Est-ce que j’avais l’air aussi obvious que ça?». J’HAÏS quand ça arrive. Ça m’écoeure! Je me sens comme un gars en pleine double pénétration qui se fait faire un clin d’œil par le dude de l’autre bord de la fille.

Dude obvious: «Hey man, sens-tu nos pénis qui se frottent ensemble par en dedans?»

ARGH! Ça donne le goût de se retirer.

Évidemment, quelqu'un qui fuit à la moindre compétition, ça ne fait pas des enfants forts. J’ai toujours fait un terrible player à cause de ça. Je n’arrive pas à être en compétition dans le luv. Je suis trop princesse. Je suis comme une hawt chick dans le corps d’un gars average.

Je n’ai pas envie de faire un showcase pour convaincre une fille que je suis meilleur que les autres candidats, j’ai envie qu’elle s’en rende compte par elle-même. Bon, ça sonne frais dit comme ça, mais si on y pense un peu, ça sonne aussi terriblement insécure.

C’est juste tellement plus simple quand c’est l’autre qui s’essaie. En partant, il y a quelque chose de réconfortant dans le fait d’être choisi. Tu n’as pas eu à convaincre l’autre pendant trois heures et douze drinks. C’était son choix. T’as pas mal moins de raisons de douter de son intérêt.

Mais surtout, moi quand on m’essaie, je suis vraiment diplomate dans mon (hypothétique) rejet. En fait, c’est pas mal ça: si on avait tous la certitude que le rejet ne sera pas trop rough et qu’on ne pourra jamais s’en servir contre nous, on s’essaierait pas mal plus.