+ Toutes les playlists
Canailles
9 août, 2012 - 13:01

Canailles nous présente son top 5 anecdotes de tournée

Canailles ne s’appelle pas comme ça pour rien. Après une tournée qui a mené le groupe un peu partout au Canada (Le Yukon! Sudbury! Le Nouveau-Brunswick! Valleyfield!) ainsi qu’en Louisiane, NIGHTLIFE.CA a demandé au multi-instrumentiste à chapeaux Erik Evans de nous confier son top 5 des meilleures anecdotes de 2012. C’est du joli.

1. Suite au lancement de l'album en avril, notre tournée commençait avec South by Southwest (SXSW), au Texas. Le soir du départ, Dan donnait un show au Quai des Brumes. À 2h du mat’, une heure avant le départ, Erik est allé rejoindre Dan, qui était complètement déchiré... Histoire courte: à l'heure de partir, Dan a décidé de prendre un taxi pour passer chez lui avant le départ, en apportant avec lui le sac d’Erik qui contenait son passeport. Dan est arrivé à l’aéroport souriant et salopé, mais le sac, lui, on ne l'a jamais revu. Erik n'a pas vu le Texas.

2. Canailles est particulièrement doué dans les errata du genre: «Bonjour Lévis!» à Sainte-Foy, ou «merci FME» dans un show qui n’a aucun lien avec le festival... Mais je pense que le meilleur fail du genre s’est produit au festival Artefact, à Valleyfield quand, haut et fort, retransmis live à CISM, le show s'est terminé avec: «Merci St-Hyacinthe!» C'est cheap.

3. Une constante dans nos shows, c'est le fameux claquement de doigts d’Annie ''la race'' Carpentier, la planche-à-laviste du band, dans «Ramone-moi»... C'est correct qu'elle ne soit pas capable de claquer des doigts, c'est correct de «faker» de le faire, mais y’a des limites à «faker» un claquement de doigts quand on fait une perfo à la radio! La pauvre s'est rendu compte du ridicule de la situation et elle a enchaîné avec: «Voyons donc! On est à’ radio, côliss!».

4. Un des exploits de la tournée fut de faire deux festivals dans la même journée: Woodstock en Beauce, suivi du Folk sale de Sainte-Rose-du-Nord... Ce qui fut réellement particulier. C’est qu'à une couple d'heures de distance, deux crowds complètement différentes ont eu le privilège de voir le sachet de Dan, le banjoïste, quand celui-ci s'est foutu complètement à poil sur le stage... Deux fois dans la même journée! Priceless. Sans mentionner qu'au même moment, un kid de 11 ans faisait du body surfing...

5.  Y’a aussi les coups qu'on se fait entre nous... Comme faire caler des canettes d'eau de lac à Alice ou JP, eux pensant boire de la bière, ou l’histoire du boutte de pain dégueulasse qui a passé toute la tournée du Nouveau-Brunswick à se promener dans les affaires de JP, et qui a fini dans ses Converse... (le sait-il?) Mais le coup qui m'a vraiment fait rire, c'est la dernière journée de cette même tournée: l'élastique mis sur l'arrosoir du lavabo... Pendant ce temps, notre directeur technique vomissait sa vie et son homard, alors je suggérais à chacun de lui apporter des verres d'eau. Tout le monde revenait trempé... Meilleur Noël!

Canailles
10 août | Théâtre de Verdure (Parc Lafontaine)
avec Sergiu Popa
canailles.bandcamp.com