+ Toutes les playlists
19 juillet, 2012 - 20:08 Best Coast

Best Coast, le band chouchou de la blogosphère en 2010, a quand même réussi son pari

Après avoir séduit presque tout le monde avec leur premier album (Crazy for You, 2010), ils ont fait paraître, à peine deux ans plus tard, un deuxième disque qui plaît autant à la critique: The Only Place. Ils ne sont pas non plus tombés dans le piège du réchauffé, même si les fans étaient pratiquement acquis d’avance.

Bethany Cosentino a montré dans les derniers mois qu’elle avait pris de la maturité en tant que chanteuse et qu’elle assumait pleinement la direction de son band, Best Coast.

Avec un son plus varié et des textes plus denses, le résultat est étonnant: on ne se serait pas nécessairement douté qu’un buzz band de la sorte puisse passer le cap et prendre sa place comme un groupe qui se tient par lui-même, au mérite de ses chansons et non pas à celui d’un quelconque hype.

En concert, cette confiance et cette ouverture vers d’autres horizons se sentent. Même s’ils continuent, la plupart du temps, à donner leurs concerts sans bassiste (ce qui est rarement une bonne idée, mais bon, on leur pardonnera), leur son lo-fi s’y prête plutôt bien et les deux membres du groupe, soutenus par un batteur, ont manifestement beaucoup de plaisir à être sur scène.

C’est à Those Darlins, formation country-garage toute féminine, que Best Coast a confié la première partie du concert. Le trio de Nashville l’accompagne tout au long de la présente tournée.

Best Coast
20 juillet | Le National
1220, Ste-Catherine E.
avec Those Darlins
bestcoast.us