+ Toutes les playlists

Le Détesteur: si les théories et les complots s'avéraient justes? Un bilan avant «la fin du monde»

La plupart des conspirationnistes/alarmistes que je connais sont des personnes qui ne semblent pas tant vouloir se chercher dans la vie (c'qui n'est pas forcément une mauvaise chose à court terme), qui attendent, et pour qui une révolution, voire troisième guerre mondiale permettrait un moment de répit à leurs maux causés par leur propre inertie. La théorie du complot les aide notamment à garder espoir pour qu'un jour la vie puisse être mise sur pause de façon à ramener tout le monde au même niveau: le leur.

Bref, ces gens, aujourd'hui, j'aimerais les remercier. C'est vrai. Moi pis eux, on a probablement regardé les mêmes vidéos sur les Illuminatis, les Francs-Maçons pis le nouvel ordre mondial, lu les mêmes trucs qui peuvent se dire sur le 21 décembre 2012 pis écouté les mêmes émissions radiophoniques du théoricien du complot Alex Jones. La majeur différence entre moi pis eux, c'est que de mon côté, j'me suis laissé fasciner sans tout avaler, j'ai voulu savoir ce qu'on prétend sur les gouvernements du monde et l'avenir de l'être humain, vrai ou pas. J'aurais pu y croire systématiquement, non pas par crédulité, mais par volonté de briser l'ennui, par l'idée de voir le monde changer pour le meilleur ou pour le pire même.

Les conspirationnistes/alarmistes, eux y ont cru et ont propagé la bonne/mauvaise nouvelle, sans réserve et à fucking outrance, quasi 24H/24. On a ri d'eux pis souvent avec raison, mais still, c'est possiblement eux qui nous ont ouvert les yeux/ont provoqué l'éveil collectif mondial que l'on connaît, actuellement. Du moins, sans trop vouloir leur attribuer le crédit, on peut dire qu'ils ont préparé le terrain. Ils nous ont amenés à remettre les choses en perspective, nous ont crissé de force des «Ouin mais, si jamais...?» dans la tête.

Une fois devant l'évidence, ça nous sert, tout ça, vu qu'on avait déjà pris le temps de s'informer pis d'faire le tri dans la shitload de spéculations/faits. C'est là que tout se met en place, on s'en parle, on partage, on réagit, on agit pis on s'rassemble. Voilà. Faque c'est ça, merci pour ça. Merci à mon boy Julian Assange qui a brassé des grosses crisse d'affaires, également.

Maintenant, c'est bin beau tout ça, mais depuis le temps qu'on nous harcèle avec les complots gouvernementaux et prophéties apocalyptiques, (j'sais pas pour toi, mais moi ça remonte peut-être à 2002 la première fois qu'on m'a parlé de la fin du calendrier Maya) on pourrait se faire un petit bilan sommaire, non? Surtout à quelques mois de la date fatidique.

La net neutrality
On nous disait que d'ici 2012, on tenterait de restreindre l'accès au web. Et qu'est-ce qu'on a dû affronter en 2012? La SOPA, PIPA, ACTA, HADOPI, name it. Megaupload s'est vu férocement démantelé et son fondateur emprisonné.

L'éveil collectif
On nous parlait d'un soulèvement des peuples contre les gouvernements pour 2012. On est en plein dedans, all over la planète, pis c'est pas terminé. On spéculait comme quoi les dirigeants emploieraient les mesures nécessaires pour nous faire taire, on pense ici à la loi 78, par exemple, ou pire, aux innombrables décès en Syrie. Même Obama, le SAUVEUR serait sur le point d'adopter le projet de loi HR 347 visant à criminaliser la protestation. Grave. Et que doit-on prévoir pendant les Jeux Olympiques de Londres?

Les changements climatiques
On nous disait que la nature se retournerait contre nous, en 2012, on en a même fait un film à Hollywood. True that pour certaines régions de la terre, mais rien de trop alarmant par ici. Pourtant, la semaine dernière, Météomédia nous donnait un rapport plutôt inquiétant des effets des changements climatiques à prévoir, à court terme. Ce qu'ont vécu les États-Unis au courant des dernières semaines pourrait s'avérer un avant-goût de ce qui nous attend. Et que dire de cette étude de l'Université Simon Fraser? Terrifiante. On est dans l'trouble, non?

Bref, avec bien du recul, force d'admettre que le temps donne presque raison aux alarmistes et prophètes youtube sur la légitimité de la question «Devons-nous paniquer?». L'heure est visiblement au changement, reste à voir ce que nous réservent les prochains mois. Le canal Direct 8 en France a jugé bon de nous rappeler que la peur devrait se faire plus omniprésente en 2012, voilà pourquoi il nous a concocté un reportage intitulé «La fin du monde dans 6 mois, faut-il se préparer au pire?» Bonne écoute. Frissonnez. Spéculez.

Je vous déteste.