+ Toutes les playlists
5 juillet, 2012 - 15:03 Victime de la porn

Victime de la porn: le sexe irréaliste

Ça m’énerve lorsqu’on dit que la porn est irréaliste.

Ça m’énerve parce que ça implique qu’il n’existe qu’un seul type de porn. Et les gens qui ne connaissent qu’un seul type de porn, c’est toujours le type que je déteste: la porn mainstream et cliché avec une histoire bidon, des filles zéro convaincantes et du gros sexe vide.

Le setup est toujours à peu près pareil: une conne et ses trois amies connes sont dans les bois autour d’un feu et se racontent tour à tour (et de façon imagée) leur plus gros fantasme. Une aime se faire baiser les yeux bandés, l’autre c’est par le jardinier musclé, l’autre c’est à l’épicerie avec un inconnu et la dernière aime toujours ça dans le cul.

« IT’S A WRAP!! »

Dans ce temps-là, c’est vrai que c’est irréaliste. (Quatre filles aussi connes ne survivraient jamais en forêt.) Mais plus sérieusement, c’est quoi du sexe réaliste? Qu’est-ce qui est considéré comme une passe de cul supposément normale?

 - Le missionnaire avec amour?

 - Le sexe qu’on peut reproduire facilement à la maison?

 - La version féministe d’une sexualité saine?

 - Le sexe que deux parents souhaiteraient pour leur enfant?

 - Le sexe entre deux personnes complètement stuck-up (et vraiment poilues)?

À partir de quand le sexe cesse d’être réaliste? Quand tu sors la caméra? Quand un nain s’en mêle? Quand il y a un vibro courbé pro-point-G qui flashe dans le noir?

La porn, c’est comme le cinéma: il y a des films collés sur la réalité et d’autres complètement out there comme Lord of the Rings ou Thelma & Louise. (Deux lesbiennes en décapotable qui se pitchent en bas d’une falaise. Riiiiiiiiight!)

Mais l’Internet est né avec la porn. Il y en a pour tous les goûts (et dégouts). Ça regorge même de porn amateure produite par des petits couples perv qui veulent se montrer le joufflu. Qu’est-ce qui peut être plus réaliste que ça?

Il y a aussi de l’amateur tourné par des pros. Manuel Ferrara (qui est comme le king pin des pornstars mâles) a une excellente série qui s’appelle Raw. Le concept est simple: il amène une pornstar déjà folle de lui dans une chambre d’hôtel, et ils fourrent. Ils ne sont que tous les deux avec la cam… et sa grosse crisse de graine.

Bon, tu peux babouner que sa graine est irréaliste, mais criss, elle existe, sa graine. Toutes les filles ont une histoire de gars avec une schlong énorme. Plusieurs filles les collectionnent. 

Mais qu’est-ce qui est plus réaliste que deux personnes qui fourrent sur un lit double en se chuchotant des trucs cochons? Est-ce qu’il y a un setup plus classique que ça?

C’est certain que si tu cherches quelque chose de sécurisant à montrer à ton ado pour qu’il se sente comme un dieu dès sa première relation sexuelle, tu ne trouveras pas. En fait, j’espère que tu ne trouveras pas, parce que filmer des ados qui fourrent, c’est illégal!

Je suis d’accord pour dire que si tu prends tout ce que tu vois dans la porn pour du cash, tu risques d’être un lover malhabile. Mais avec ce genre de Q.I., tes chances d’être doué étaient déjà bien minces au départ. T’es peut-être mieux de t’en tenir à commenter des vidéos Youtube.

Est-ce que t’es le genre de personne qui a eu besoin de la série Girls pour savoir que les filles se jasent aux toilettes en faisant pipi? Si t’es en quête d’autres scoops du genre, je peux t’en refiler quelques-uns :

 - Ce n’est peut-être pas évident en regardant la porn, mais si ça clique avec quelqu’un, vous avez le droit de fourrer plus qu’une fois.

 - Je sais que c’est difficile à accepter, mais il y a des filles qui n’aiment pas le buttsex. (Même chose chez les garçons.)

 - Ça se peut que tu fourres deux personnes de la même façon, et que t’obtiennes des résultats complètement différents.

Donc peut-être qu’en imitant ta pornstar préférée qui domine, ça va quand même finir en flop dans ta chambre à coucher, mais ça ne rend pas la porn moins réaliste pour autant.

Les amants inépuisables avec des graines parfaites existent pour vrai. Même chose pour les filles tight, orgasmiques et criardes qui mouillent dès qu’on les brasse un peu.

Est-ce que ça veut dire que tu vas tomber là-dessus à ton prochain one-night? Oh que non! En fait, c’est peut-être le gros reproche qu’on peut faire à la porn: elle ne nous prépare pas à du sexe poche et malaisant.

Est-ce que chaque scène représente TA sexualité ou TA vision de la sexualité? Peut-être pas. Mais je suis sûr qu’en fouillant un peu, c’est trouvable.

Sinon, qu’est-ce que t’attends pour sortir ta cam?