+ Toutes les playlists

6 artistes à découvrir aux FrancoFolies

Il est revenu, le temps de calibrer son horaire à la minute près. Le temps d’avaler une bouchée au retour du boulot avant de déguerpir en vitesse vers le centre-ville. Le temps des soirées sous la lumière des édifices et des fins de soirées au Savoy du Métropolis. Le temps des gros festivals Spectra, quoi.

Avant le Festival de jazz à la fin juin, les FrancoFolies font office de mise en bouche avec environ vingt concerts par jour du 7 au 16 juin. Il y a comme chaque année les préférés de papa-maman, les grandes recrues de l’année précédente ainsi que les vétérans qui ressurgissent. Il y a dans ces rayons des noms fort intéressants (Pierre Lapointe, Dionysos, Les Revenants, Canailles, Chinatown, Radio Radio, Malajube…), mais attardons-nous plutôt aux invités moins connus qui risquent de faire tourner les tête.

Ceux-ci présentent par ailleurs l’énorme avantage de se produire gratuitement dans le cadre de la programmation extérieure.

Klô Pelgag
Son nom douteux laisse croire qu’il s’agit d’une étrange machine donnant dans un mélange de métal et de musique actuelle quand, dans les faits, on parle plutôt de chanson éthérée risquant fortement de plaire aux fans de Karkwa. La jeune demoiselle, qui lançait récemment son premier EP, remplace l’arsenal rock par des cordes et des vents et débouche sur une variante fort intéressante, dotée de textes astucieux.
8 juin | Scène Desjardins
klopelgag.com

Jam & PDox
Pas mal le meilleur combo de hip-hop francophone local depuis Alaclair Ensemble. Incidemment, ils émanent du même crew, le K6A. S’ils partagent parfois la scène et le micro, le duo ne joue pas dans les mêmes plates-bandes. Jam & PDox ont une vision un peu plus classique, moins excentrique du hip-hop. Ce qui ne les rend pas ennuyeux pour autant, comme le prouve leur premier album, paru cet hiver, Souriez on vous regarde.
11 juin | Scène Ford
22raccoons.bandcamp.com

Feufollet
Des amis de Sunny Duval issus de Lafayette, Louisiane. Ils sont déjà passés à Montréal à quelques reprises, mais demeurent relativement inconnus en-dehors des cercles folk. Tout jeunes, ils perpétuent la tradition cajun avec un regard moderne parfois un peu propret, merci, mais les ingrédients-clés sont là: violons plaintifs, rythmes des bayous et ce français si goûteux…
12 juin | Scène Sirius XM
feufollet.net

Mama Rosin
Ils sont le pendant un peu plus wild de Feufollet. Cajun et zydeco forment encore ici la diète de base, mais en lieu et place des instruments acoustiques, ce trio apose batterie déjantée, guitares abrasives et jets de punk aux thèmes d’accordéon two-step. Qui aurait crû qu’un rejeton aussi intéressant de la culture cajun débarque de… Suisse?
13 juin | Pub Urbain Molson M
mamarosin.bandcamp.com

1995
Le hip-hop champ gauche, c’est bien beau, mais n’oublions pas les racines. Tout droit de Paris, ce jeune sextuor s’inspire, comme son nom l’indique, des acteurs de l’âge d’or du hip-hop francophone: IAM, NTM, la Fonky Family, etc. Donc, pas la bonne adresse pour trouver un nouveau discours, mais dans le genre classique, 1995 s’exprime avec fougue, appétit et conviction.
14 juin | Scène Ford
15 juin | Club Soda (avec Imposs)
1225, St. Laurent
facebook.com/undoubleneufcinq/info

Jef Barbara
Certainement l’une des figures les plus intrigantes ayant émergé de la scène locale ces dernières années. Androgyne jusqu’au moindre vers, il mêle la tradition glam et l’électro. Bien que phénomène encore confidentiel par ici, il obtient présentement un certain rayonnement en Europe depuis son recrutement par le label Tricatel de Bertrand Burgalat.
15 juin Scène Desjardins
jefbarbara.com

Les FrancoFolies
7-16 juin
francofolies.com