+ Toutes les playlists

Victime de la porn: les implants ridicules

D’habitude, je suis inclusif dans mes chroniques VDLP pour une raison bien simple: les gens bien dans leur peau font de bien meilleurs lovers.

Bon, il y a deux exceptions:

-       Les trop-bien-dans-leur-peau peuvent venir qu’à trop regarder leur ombre sur le mur et se déconcentrer.

-       Les pas-assez-bien-dans-leur-peau compensent souvent avec des efforts supplémentaires qui peuvent être fort appréciables.

Mais bon, complexer les gens, ça aide surtout à vendre des crèmes aux madames ou des rasoirs aux monsieurs. Donc, je disais: je suis inclusif. J’essaie fort de ne pas trop dénigrer les gens gratuitement, mais ce gars-là, il est absolument ridicule.

C’est The Ultimate Douchebag. En fait, je pense que même les gars qui sont super douchebag, ils jugent ce gars-là. Rumeur: il paraît que le tattoo tribal était prérequis à l’opération.

Ça me fait me poser plein de questions. Est-ce que ça fait la job?

Une fille qui s’ajoute des fausses boules, ça fonctionne bien. Avant, c’était du gras, et on a boosté ça avec une poche d’eau dans du silicone. Tant que c’est plaisant à taponner et réconfortant, ça fait le travail.

(Et après l’avoir testé, ça fait bel et bien le travail.)

Mais dans le cas du douchebag over-zélé, on remplace des muscles! Le gars donne l’impression d’être super fort, mais ses bras sont faits en eau. Il n’est pas fort pantoute! (Même s’il doit me torcher au tir au poignet.)

Ma grande question, c’est: pour une fille qui tripe sur les hommes baraqués, est-ce que ça le fait? Après tout, en 2012, ça fait déjà longtemps que ça ne sert plus à grand-chose d’être super fort pour vrai.

Comme gars, t’espères toujours être grand, bâti et cut parce que c’est ce que les chicks recherchent sur le dance floor. Et c’est ce que je trouve le plus drôle/triste dans toute cette histoire. Clairement, le dude, il pensait pogner plus avec ses épaules pleines de ballounes.

Et peut-être que ça marche. Peut-être que je suis seulement jaloux à cause que j’ai des longs bras minces de mannequin féminin. Peut-être que tout ce qu’il reste aux gars shapés modestement, c’est ça: dénigrer les gars plus hot avec un ton cynique et un air détaché.

Au moins, quand les gars se shootaient aux stéroïdes, on pouvait se moquer de leurs mini-cojones, mais il y a maintenant des implants pour ça aussi!

Je ne sais pas jusqu’où on va aller avec tout ça. Bientôt, on fera juste placer ton cerveau dans la poupée ou le robot gladiateur de ton choix. (Oui, ce sera les deux seuls choix possibles!)

Ou bien on videra ton corps de tout son gras pour ajouter du silicone aux spots que tu désires. Tu choisis tes mensurations, tes formes, ton poids. On va tous finir avec des shapes de super-héros cartoonesques comme dans les BD.

Les filles pourront se greffer 2-3 clits à des endroits stratégiques. Les gars auront droit à un implant de graine au modèle de leur choix. Un implant de schlong de 14 pouces hyper veinée avec une belle courbe (mais sans pulpe).

Seul problème? Ça ne dégonfle pas. T’es toujours bandé.

Peut-être que ta queue pourrait avoir un système rotatif comme ces tournevis où tu peux insérer la tête de ton choix. (Ouf, je suis rendu loin un peu.)

En tout cas, c’est certain que les gars vont opter pour les plus grosses graines du monde et que les filles vont s’arranger pour être les plus tight possibles. Ça va déchirer quelque part.

Mais une fois qu’on aura tous le corps boosté qu’on voudra, est-ce que ça va vraiment améliorer le cul? Seulement si les lovers se sentent bien dans leur nouvelle peau.

***

P.S.: Je pars à Paris pour deux semaines (!!!) donc pour les deux prochaines chroniques, les textes seront à saveur parisienne. (Dit comme ça, ça sonne drôle.) Si vous avez des suggestions d’endroits (ou de groupies chaudes) à visiter là-bas et qui feraient de bonnes chroniques, je suis preneur! J’avais considéré aller faire un tour au Moulin Rouge, mais je ne crois pas être capable de respecter le dress code! Histoire à suivre…